Réal Therrien (1926-1987)

Year Born: 
1926
Year Died: 
1987
Year of Induction: 
1988

Pionnier - Membre de l'Ordre du Mérite de l'ACR

Therrien, Réal (1926-1987)

Réal Therrien fut l'une des rares personnes nommées au Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes qui avait une expérience pratique de la radio, de la télévision et des télécommunications. Il fut nommé commissaire au CRTC pour un mandat de 7 ans, en même temps que le CRTC fut créé, le 1er avril 1968. En 1975, son mandat fut renouvelé pour une autre période de 7 ans.Il fut nommé vice-président du Conseil le 8 avril 1980. 

Il présida la comité spécial du CRTC sur l'extension des services dans les communautés du nord canadien et des autres régions mal desservies. Le rapport du comité publié en juin 1980, rapidement nommé "Le Rapport Therrien" fut reçu comme un message public à tous les Canadiens. Son impact fut immédiat et ses retombées peuvent encore être ressenties aujourd'hui. 

Né à St-Cyrille de Wendover dans les Cantons de l'Est, il fut diplômé par l'Université d'Ottawa et l'Université Laval respectivement, en arts et en ingénierie. Il a aussi étudié à l'École de musique de l'Université d'Ottawa, où il reçut un prix en littérature française. Parmi les positions qu'il a détenues, mentionnons celle de directeur des télécommunications pour l'Association de protection de la forêt laurentienne, professeur en télécommunications dans l'aviation canadienne en 1952, ingénieur spécialisé en recherche pour la compagnie RCA Victor à Montréal en 1954, ingénieur de projets et ingénieur régional pour la compagnie Québec-Téléphone à Rimouski et Sept-Iles en 1955, et directeur technique des stations CJBR AM, FM et TV à Rimouski . En 1965, il devint directeur de Canadian Overseas Corporation (Teleglobe). 

La contribution de Réal Therrien à l'industrie de la radiodiffusion fut parfaitement exprimée par le président du CRTC André Bureau, lors de sa mort subite en 1987: 

"Le système de radiodiffusion et des télécommunications canadiennes vient de perdre l'un de ses plus grands défenseurs. Réal Therrien a consacré presque quarante ans de sa vie aux communications canadiennes. Durant les 20 ans qu'il a passées au Conseil, il a contribué à l'expansion des services aux communautés en développant un intérêt tout particulier pour ceux qui, à cause des distances, d'un handicap ou de leur origine ethnique, étaient moins bien desservis par le système. " 

"En plus d'être engagé très étroitement dans tous les travaux des secteurs de la radiodiffusion et des télécommunications, Monsieur Therrien avait une affection particulière pour les gens vivant dans les communautés isolées, spécialement dans le Grand Nord. Il voulait s'assurer que ses concitoyens vivant dans ces régions auraient accès à la même qualité et diversité de services en radiodiffusion et télécommunications que ceux qui habitaient les grands centres afin de les sortir de leur isolement. Son travail inlassable, son humanité, son bon sens et son expérience pratique furent très précieux pour le Conseil." 

L'hommage de monsieur Bureau exprime bien les sentiments de tous ceux qui l'ont connu ou qui ont eu l'occasion de le rencontrer. 

La Fondation Réal Therrien créée en 1989 par Super-Écran-TVEC Inc. permet à ceux et celles qui souffrent d'un handicap auditif d'avoir un meilleur accès aux produits audio-visuels par la voie du sous-titrage français. 

Réal Therrien fut admis à l'Ordre du mérite de l'ACR en 1988, à titre posthume.

 

CTA Donation - FR

Nous dépendons des subventions et des dons de l’industrie

Voyez nos commanditaires