Paul-Emile Beaulne (1941-)

Year Born: 
1941
Year of Induction: 
2005

Membre de l'Ordre du Mérite de l'ACR

Beaulne, Paul-Emile (1941- )

La carrière de Paul-Émile Beaulne en radiodiffusion, débutait en 1960, alors qu’il obtenait un poste administratif à la Société Radio-Canada de Montréal. En 1966, il était embauché par la station CJMS comme rédacteur publicitaire. Il y devint ensuite adjoint au directeur des émissions et finalement directeur des émissions d’affaires publiques avant d’être promu au poste de directeur des émissions et responsable du lancement de la station CJRC Ottawa.  En 1967, il revenait à la station CJMS de Montréal, mais cette fois à titre de directeur des émissions.

En 1971, il devenait Vice-président exécutif du groupe de stations AM de Télémédia en plus d’occuper le poste de directeur général de CKAC dont il va assurer la revitalisation. Durant les 14 années qui ont suivi, Paul-Émile développera le premier réseau de nouvelles AM du Québec, et innovera en diffusant les nouvelles 15 minutes avant l’heure.  Il lancera également plusieurs nouvelles formules radiophoniques dont le populaire Festival de l’humour.

En 1985, il devenait co-propriétaire, avec Normand Beauchamp, de Radiomutuel, où il occupera le poste de vice-président exécutif de la division des stations AM jusqu’à ce que la compagnie soit vendue à Astral Média inc. en 1999.

De 1988 à 2000, il fut membre du conseil d’administration, du comité exécutif et responsable des opérations des services de télévision spécialisée Musique Plus et MusiMax.

Entre 1995 et 2000, en plus de gérer les stations AM de Radiomutuel, il créait et mettait sur pied deux canaux spécialisés de télévision, Canal Vie et Canal Z. Il a aussi participé activement à la création de Radiomédia résultant de la fusion de CKAC et CJMS. Il en devenait alors le premier président.

Paul-Émile Beaulne a reçu plusieurs hommages pour sa carrière prestigieuse, dont le Grand Prix de la radiodiffusion de l’Association canadienne de la radio et de la télévision de langue française (ACRTF) en 1990, le Prix du Bâtisseur de HEC Montréal en 1993, le Prix Hommage de l’Association du disque, de l’industrie du spectacle québécois et de la vidéo (ADISQ) en 1998,  et le Ruban d’or pour l’excellence en radiodiffusion de l’ACR en 1999.

Paul-Émile Beaulne fut admis comme membre de l’Ordre du Mérite de l’ACR en 2005.


 

 

CTA Donation - FR

Nous dépendons des subventions et des dons de l’industrie

Voyez nos commanditaires