CKYK-FM

CKYK-FM , KYK Radio X, Alma

StationAnnéeFréq.PuissanceProp./Info
CKYK-FM
2007
95.7
100,000
RNC Media
CKYK-FM
2004
95.7
100,000
Radio Nord Communications
CKYK-FM
2000
95.7
100,000
Group Radio Antenne "6" Inc.
CKYK-FM
1993
95.5
50,000
Radio CKYK-FM Inc. (Marc-André Lévesque)
1993

Le 6 janvier, Gestion Germaine Lévesque inc. / Rosaire Leclerc et Getsion Stalnia inc. (Lévesque / Leclerc / Stalnia) obtenait une licence en vue d’exploiter une nouvelle station de radio FM de langue française à Alma. La station serait exploitée à la fréquence 95,5 MHz, avec une puissance apparente rayonnée de 50 000 watts. La licence viendrait à échéance le 31 août 1997.
La station diffuserait 57 heures de programmation locale par semaine, le reste de sa grille horaire du réseau de radio Cogeco, auquel elle serait affiliée. Elle entendait également mettre l’accent sur les nouvelles régionales.

En décembre, le CRTC avisait la titulaire par lettre de sa situation de non-conformité apparente aux articles du Règlement concernant l’enregistrement et la fourniture de rubans-témoins. La station présentait une explication de cette non-conformité, tout en s’engageant à remédier à ces problèmes au début de l’année suivante.

1994

Le 14 août, le CRTC autorisait CKYK-FM à ajouter un nouvel émetteur à Alma, à la fréquence 99,1 MHz avec une puissance apparente rayonnée de 7,9 watts. Ce nouvel émetteur permettrait à la station d’améliorer sa couverture de la région d’Alma. Cependant, le Conseil refusait la demande déposée par CKYK-FM en vue d’ajouter un autre émetteur à l’est de Jonquière, car le CRTC avait conclu qu’un tel émetteur aurait une incidence indue sur les stations locales en place.

1996

Le 18 novembre, le CRTC refusait la demande de CKYK-FM visant à changer l’emplacement de l’antenne de Chambord à un site se trouvant à l’est de Larouche, de changer la fréquence de la station et d’augmenter sa puissance. Le refus du Conseil s’appuyait sur le fait que les changements proposés équivaudraient en fait à étendre le marché de CKYK-FM au-delà de la zone autorisée, ce qui aurait, selon l’analyse du Conseil, une incidence indue sur les stations locales en place.

2000

CKYK-FM déposait une nouvelle demande afin de s’aligner avec la nouvelle politique de la radio commerciale introduite par le CRTC en 1998. En effet, cette demande proposait de changer la fréquence utilisée par la station et d’augmenter la puissance. Le 9 juin, le CRTC approuvait cette demande, autorisant CKYK-FM à faire passer la fréquence de 95,5 MHz à 95,7 MHz et à augmenter la puissance apparente rayonnée de 50 000 watts à 100 000 watts. 

2004

Le 31 août, le CRTC approuvait le transfert du contrôle de CKYK-FM Alma à Radio Nord Communications. Par l’entremise de cette transaction, Radio Nord ferait l’acquisition de 75% de Groupe Radio Antenne 6 inc., qui possédait CKYK- FM ainsi que cinq autres stations de radio.

2005

Le 24 mars, le CRTC renouvelait la licence CKYK-FM à court terme, du 1er juillet 2005 au 31 août 2009. Ce renouvellement de courte durée permettrait au Conseil d’évaluer dans un délai raisonnable si la titulaire se conformait aux dispositions du Règlement 

2007

Radio Nord Communications, société mère du Groupe Radio Antenne 6, qui détenait à son tour CKYK-FM, changeait de dénomination sociale, devenant RNC Média. Son nouveau slogan publicitaire fut « La Passion de communiquer ».

2009

En mars, CKYK 95,7 (et son émetteur CKYK-1 96,3 Alma) changeait de formule, délaissant la formule des grands succès contemporains (KYK FM) afin d’offrir la formule rock alternatif (KYK Radio X).

2010

Le 28 mai, le CRTC renouvelait la licence de CKYK-FM (et son émetteur CKYK-FM-1 Alma) jusqu’au 31 août 2016.

2018

Le 11 octobre, le CRTC approuvait la demande de Cogeco inc. au nom de sa filiale Cogeco Média inc. en vue d’obtenir l’autorisation d’acquérir CKYK-FM, CKYK-FM-1 et plusieurs autres stations de RNC Média inc.

The story continues elsewhere...
As of September 1st 2019, we will only be adding new material to these station histories in exceptional circumstances. Our intent to chronicle the early days of these radio and television stations has been achieved, and many new sources and technologies, from the
CRTC website to Wikipedia, are now regularly providing new information in these areas.
CTA Donation - FR

Nous dépendons des subventions et des dons de l’industrie

Voyez nos commanditaires