CJBR-FM

CJBR-FM, Premiere Chaine, Rimouski

Canadian Broadcasting Corp.

StationAnnéeFréq.PuissanceProp./Info
CJBR-FM
1977
101.5
50,000
Société Radio-Canada
CJBR-FM
1957
101.5
50
Jules A. Brillant
CJBR-AM
1937
1030
1,000
Jules A. Brillant
1937

Le 15 novembre, CJBR entrait en ondes, à la fréquence 1030 kHz avec une puissance de 1000 watts. Les lettres « JBR » dans l'indicatif d'appel faisaient référence au fondateur de la station, Jules. A. Brillant. Paul Corbeil devenait directeur de CJBR.

1938

Slogans publicitaires: La voix française du Canada français. / Le Canada français écoute CJBR. / La clé du Bas-Saint-Laurent - CJBR.

Le 15 novembre, CJBR soulignait son premier anniversaire, offrant aux auditeurs une programmation spéciale de midi à minuit. En outre, la station annonçait avoir terminé l'installation d'un meilleur système de mise à la terre sur le site de l'émetteur.

1939

Fin janvier, l'Association des stations indépendantes de la province de Québec voyait le jour: l'Association comptait comme membres CKAC, CHLP et CFCF Montréal; CCDP et CKCV Québec; CKCH Hull; CJBR Rimouski; CHNC New Carlisle; CHLT Sherbrooke; CHLN Trois-Rivières; et CKRN Rouyn. Phil Lalonde (CKAC) fut élu président, et Narcisse Thivierge (CHRC) vice-président, tandis que Alex Dupont (CKCH) et Marcel Lefebvre (CHLP) furent élus administrateurs.

Le 13 février, le gouvernement fédéral nommait J. A. Brillant au conseil d'administration de la Banque centrale hypothécaire, filiale de la Banque du Canada. Il y avait six administrateurs en tout.

1941

Le 29 mars, en vertu du traité de la Havane, CJBR se déplaçait du 1030 au 1300 kHz (classe III-A) avec une puissance de 1000 watts. Une fois que le traité fut amendé, CJBR passait plutôt au 900 kHz (classe II) avec 1000 watts.

Paul Corbeil quittait CJBR pour se joindre au personnel de CKAC Montréal.

1944

G.A. Lavoie était alors directeur de CJBR.

1945

La puissance diurne augmentait à 5000 watts (directionnelle dans la nuit).

Slogan publicitaire: La clé du Bas-Saint-Laurent.

G.A. Lavoie agissait comme directeur et L. Bernier comme directeur commercial.

Diffusant désormais avec une puissance de 1000 watts, CJBR espérait augmenter la puissance à 5000 watts à l'automne (décembre).

1946

La titulaire de CJBR était la Central Public Service Corporation. Les studios se trouvaient au 1, rue Saint-Jean. L'émetteur se trouvait à Sacré-Coeur.

Au printemps, CJBR avait une puissance diurne de 5000 watts. La titulaire espérait augmenter la puissance nocturne à 5000 watts au début de l'été, une fois qu'un nouveau système d'antenne directionnelle serait installé.

À la fin de l'année, CJBR 900 avait augmenté la puissance nocturne à 5000 watts (directionnelle la nuit seulement).

1947

CJBR installait un groupe diesel auxiliaire sur le site de l'émetteur afin de maintenir des opérations en dépit de pannes d'électricité occasionné par des tempêtes, etc.

Le 9 mars, le directeur de CJBR, G.A. Lavoie, décédait. Il avait dirigé la station depuis son entrée en ondes en 1937. Peu de temps après la mort de Lavoie, Guy Caron fut nommé directeur de CJBR.

CJBR obtenait une licence FM.

1948

CJBR demandait l'autorisation d'augmenter sa puissance à 10 000 watts, avec une antenne directionnelle (à la fréquence 900 kHz). Le Bureau des gouverneurs de la radiodiffusion reportait sa décision, afin d'examiner plus à fond la situation. Plus tard dans l'année, lorsque la demande fut de nouveau présentée lors d'une audience, le Bureau des gouverneurs refusait la demande. Cette fois-ci, le Bureau notait que l'augmentation de la puissance de  CJBR aurait un impact sur la couverture d'une autre station et émettrait un signal plus fort dans les zones de desserte locales de deux autres stations.

1950

En mai, un incendie majeur ravageait Rimouski. CJBR perdait son transformateur principal dans les flammes, et devait momentanément cesser de diffuser. CJBR réussissait à rentrer en ondes 64 heures plus tard.

1951

Slogan publicitaire: La meilleure façon d'atteindre le troisième plus grand marché de langue française au Canada, après Montréal et Québec, est de passer par CJBR Rimouski.

Le directeur de CJBR, Guy Caron, devenait directeur de CJNT Québec. André Lecomte devenait directeur de CJBR.

Le Bureau de gouverneurs de la radiodiffusion approuvait le transfert de deux actions ordinaires de Central Public Service Corporation Ltd.

1953

Le Bureau des gouverneurs de la radiodiffusion autorisait la recapitalisation de Central Public Service Corporation Ltd: le nombre d'actions émises et en circulation fut augmentée de 100 000 actions ordinaires et 2 500 actions privilégiées à 86 000 actions ordinaires, 2500 actions privilégiées de premier rang et 70 000 actions privilégiées de deuxième rang; en outre, Central Public Service Corporation Ltd. recevait l'autorisation de transférer trois actions privilégiées de premier rang et 1000 actions privilégiées de deuxième rang.

1954

CJBR-TV entrait en ondes.

Le Bureau des gouverneurs de la radiodiffusion refusait la demande présentée de CJBR en vue d'augmenter sa puissance. Le Bureau autorisait une nouvelle demande soumise par CJBR en vue d'augmenter la puissance à 10 000 watts (directionnelle dans la nuit).

1955

La puissance de CJBR augmentait de 5000 à 10 000 watts.

Le nombre d'employés de CJBR Radio & TV atteignait 60 personnes. Au moment d'entrer en ondes en 1937, il n'y avait que 10 employés.

Slogans publicitaires: CJBR - Vous offrant plus de puissance - CJBR Radio, Rimouski, Québec - Désormais à 10 000 watts - Plus de puissance. Une couverture plus large. Un signal plus fort. Couvrant le troisième plus grand marché de Québec. / Radio-Rimouski CJBR - Toujours un bon achat ... Maintenant mieux que jamais.

1956

CJBR 900 augmentait la puissance de 5000 watts à 10 000 watts (directionnelle dans la nuit). La station avait d'abord demandé cette augmentation en 1954.

1957

CJBR était une station affiliée au réseau de radio française de Radio-Canada et appartenait à Central Public Service Corporation Ltd (T.A. Bernier 0,02%, Jacques Brillant 19,98%, Aubert Brillant 19,98%, Carol Brillant 20,00%, N. Gendreau 0,02%, Suzanne Brillant 20.00%, et Madeleine Brillant 20,00%).

Jacques Brillant agissait comme président de l'entreprise, André Lecomte comme directeur de CJBR.

1958

Slogan publicitaire: Le marché possédant la croissance la plus rapide du « Bas-Saint-Laurent » bien couvert par Radio CJBR Rimouski / Rimouski CJBR-TV 3.

1959

Le 28 février, CJBR-FM entrait en ondes.

1960

Publicité - CJBR vient d'ajouter un service de radio FM indépendant des installations existantes de CJBR Radio et Télévision. 101,5 MHz 20 kW.

Publicité: La couverture du « Bas-Saint-Laurent » meilleure que jamais. Radio CJBR Rimouski - 10.000 watts 900 kcs. CJBR-FM 101,5 Mégacycles / sec. 20.000 watts. Rimouski, CJBR-TV 3 100 000 watts canal 3.

1963

CJBM Causapscal cessait d'être exploitée comme station satellite de CJBR.

1965

Jacques Brillant était président de La Radio du Bas St-Laurent inc., et André Lecomte, directeur de CJBR.

1966

En 1966, CJBR-AM et FM furent vendues par Central Public Service Corporation à La Radio du Bas St-Laurent inc. (cette deuxième entreprise étant détenue par la famille Brillant également). Les studios se trouvaient désormais au 13, rue Saint-Jean-Baptiste.

1968

Le 24 avril, Miville Couture, décédait à l'âge de 52 ans. Cette personnalité de la radio bien connue avait commencé sa carrière à CHRC Québec et CJBR Rimouski en 1938 comme animateur d'une émission humoristique. Il s’était joint à la Société Radio-Canada en 1941.

1969

Power Corporation faisait l'acquisition de CJBR-FM.

1970

Power Corporation du Canada vendait une participation majoritaire dans CJBR-AM-FM et CJBM Causapscal (La Radio du Bas-St-Laurent (1966) inc.) ainsi qu'un certain nombre d'autres stations à Télémédia (Québec) ltée (détenue par Télémédia Communications ltée, à son tour détenue par Beaudem ltée), contrôlée par Philippe de Gaspé Beaubien. Power conserverait sous forme de débentures un important intérêt financier dans la nouvelle société pendant un certain temps. Philippe de Gaspé Beaubien contrôlerait plus de 80% des droits de vote de la société.

1977

André Lecomte, directeur de CJBR depuis les années 1950, obtenait une licence en vue d'exploiter une nouvelle station AM à Rimouski, à la fréquence 1000 kHz avec une puissance de 10 000 watts diurne et nocturne. Le CRTC refusait toutefois plusieurs autres demandes en concurrence: celle présentée par Roch Demers (représentant les intérêts de Télémédia) en vue d'exploiter des stations à Rimouski et Amqui; celle présentée par La Voix Laurentienne ltée en vue d'exploiter des stations à Rimouski et Mont-Joli; et celle de Benoît Santerre en vue d'exploiter une station à Mont-Joli. Le CRTC reportait à une date ultérieure l'octroi d'autres licences dans la région, notamment à Mont-Joli, Amqui et Causapscal.

1990

CJBR, CBSI-FM Sept-Îles, et CBGA Matane proposaient d'offrir 12 heures 10 minutes de programmation interrégionale chaque semaine, en plus de leur programmation de réseau et locale. Les trois stations allaient travailler ensemble pour produire ces programmes.

1991

Le 11 février, CJBR recevait l'autorisation d'ajouter un émetteur à Rivière-du-Loup, à la fréquence 89,5 MHz, avec une puissance apparente rayonnée de 100 000 watts. Cet émetteur fut requis en raison de la désaffiliation de CHGB La Pocatière et de son réémetteur CHAL Saint-Pamphile, du réseau de Radio-Canada.

Le 1er juillet, CJBR-FM-1 entrait en ondes.

1995

Radio-Canada annonçait qu'elle projetait de rétablir la programmation locale diffusée par CJBR-FM et par CBV-FM Québec.

1997

Le 1er septembre, le réseau mono de Radio-Canada fut renommé « La Première Chaîne ».

1999

Le 9 septembre, CJBR recevait l'autorisation de migrer vers la bande FM, à la fréquence 89,1 MHz avec une puissance apparente rayonnée de 5500 watts. Le réémetteur existant, CJBR-FM-1 Rivière-du-Loup continuerait en opération.

2000

Le 6 juin, CJBR-AM migrait à la fréquence 89,1 FM, devenant CJBR-FM. En conséquence, CJBR-FM (stéréo) devenait CBRX-FM. (Pour sa part, CJBR-1-FM Rivière-du-Loup devenait CJBR-FM-1).

2001

À cette époque, CJBR-FM Rimouski exploitait un réémetteur - CJBR-FM-1 Rivière-du-Loup. CJBR-FM diffusait environ 40 heures de programmation locale par semaine à partir de Rimouski.

Le 28 novembre, CJBR-FM recevait l'autorisation d'augmenter la puissance de 5500 à 19 400 watts.

2009

Le 12 mai, le CRTC renouvelait la licence de CJBR-FM. Ce renouvellement comprenait le réémetteur suivant: CJBR-FM-1 Rivière-du-Loup.

2010

Le 9 août, le CRTC renouvelait administrativement la licence de CJBR-FM (et son réémetteur) jusqu'au 31 août 2011.

2011

Le 25 août, le CRTC renouvelait administrativement la licence de CJBR-FM et son émetteur jusqu'au 1er mars 2013.

2013

Le 22 février, le CRTC renouvelait administrativement les licences de CJBR-FM Rimouski et de ses réémetteurs jusqu'au 31 août 2013.

Le 28 mai, le CRTC renouvelait la licence de CJBR-FM Rimouski et de son réémetteur CJBR-FM-1 Rivière-du-Loup pour une période de cinq ans, soit jusqu'au 31 août 2018.

The story continues elsewhere...
Effective September 1st 2019, we will only be adding new material to these station histories in exceptional circumstances. Our intent to chronicle the early days of these radio and television stations has been achieved, and many new sources and technologies, from the
CRTC website to Wikipedia, and others, are now regularly providing new information in these areas.
CTA Donation - FR

Nous dépendons des subventions et des dons de l’industrie

Voyez nos commanditaires