CFJO-FM

CFJO-FM, O 97.3, Thetford Mines

Arsenal Media Group

StationAnnéeFréq.PuissanceProp./Info
CFJO-FM
2015
103.3
100,000
Attraction Radio inc.
CFJO-FM
1989
103.3
100,000
Réseau des Apalaches (FM) Ltée.
1988

Le 26 juillet, François Labbé, au nom d'une société devant être constituée, fut autorisé à exploiter une nouvelle station FM à Thetford Mines avec un studio auxiliaire à Victoriaville ainsi qu'un réémetteur à Lac-Mégantic. La requérante avait proposé d'exploiter la fréquence 94,7 MHz avec une puissance apparente rayonnée de 83 180 watts à Thetford Mines et à la fréquence 101,7 MHz avec une PAR de 409 watts à Lac-Mégantic. L'Avis d'audience publique du CRTC faisait référence à une puissance proposée de 100 000 watts à Thetford Mines, mais cette PAR fut ensuite diminuée à 83 180 watts pour se conformer à la puissance apparente rayonnée moyenne de l'émetteur.

Labbé proposait de cibler les jeunes adultes, en particulier ceux entre 18 et 34 ans, un groupe se trouvant qui écoutait les stations FM situées à l’extérieur de la zone locale. La station serait exploitée selon la formule de musique correspondant au groupe IV, avec 60 % de musique populaire de la sous-catégorie 51 (rock léger) 40 % de la sous-catégorie 52 (rock accentué).

1989

Le 15 mars, le Réseau des Appalaches (FM) ltée recevait l'autorisation d'utiliser la fréquence 103,3 MHz avec une puissance apparente rayonnée de 16 600 watts à Thetford Mines et à la fréquence MHz 101,7 avec une puissance apparente rayonnée de 2 660 watts à Lac-Mégantic.

Le 15 juillet, CFJO-FM entrait en ondes. Elle avait la singularité d'être exploitée à partir de deux villes situées à une distance de 70 milles l'une de l'autre. Comme le Réseau des Appalaches détenait CFDA Victoriaville et CKLD Thetford Mines - deux stations AM - des studios pour CFJO-FM seraient installés dans ces deux mêmes communautés. La programmation proviendrait de Victoriaville pendant 7 heures par jour et de Thetford Mines pendant 15 heures par jour. À des fins de stratégies de marques, CFJO se présentait en ondes comme « CFJO Amiante Bois-Francs ».

CFJO-FM utilisait un émetteur de 50 000 watts à Vianney, près de Thetford Mines. La puissance de l'émetteur se trouvant à Nantes, près de Lac-Mégantic, était de 2 660 watts. Les deux émetteurs étaient de la marque Broadcast Electronics. Des antennes Shively furent utilisées - une antenne à huit baies à Thetford Mines et une antenne à deux baies à Lac-Mégantic. Des liens studio émetteur Mosley furent employés. Aux studios, CFJO-FM disposait de consoles McCurdy de la série « S », de platines Technics, d'appareils à bande Revox et d'un système de chargement automatique de disques Broadcast Electronics. La station recevait le service radio NTR par satellite à partir de Montréal, ainsi que le service de la Presse canadienne.

François Labbé était le président du Réseau des Appalaches.

1997

CFJO recevait l'autorisation de migrer de la fréquence 103,3 à la fréquence 97,3 MHz et d'augmenter la puissance apparente rayonnée de 16 600 watts à 100 000 watts.

2002

Le 6 novembre le CRTC renouvelait la licence de radiodiffusion de l'entreprise de programmation de radio CFJO-FM Thetford Mines/Victoriaville et son émetteur CFJO-FM-1 Lac Mégantic du 1er décembre 2002 au 31 août 2009. Le Conseil avait reçu de Radio Gaé-Rit inc. titulaire de CJIT-FM Lac Mégantic, une intervention défavorable au renouvellement de la licence de l'émetteur de CFJO-FM, CFJO-FM-1 Lac Mégantic. L'intervenante s'opposait au fait que la titulaire ait ouvert un studio auxiliaire à Lac-Mégantic, qui, d'après elle, livrerait concurrence à CJIT-FM en sollicitant « une large part des trop maigres revenus de publicité nationale disponible ». De plus, l'intervenante faisait valoir que la programmation de CFJO-FM ne comprenait que de courtes interventions locales à partir du studio auxiliaire de Lac Mégantic. Par conséquent, l'intervenante demandait au Conseil d'imposer à CFJO-FM une condition de licence l'empêchant de solliciter ou d'accepter de la publicité locale sur le territoire desservi par le contour 3mV/m de CJIT-FM, soit Lac-Mégantic. En réplique, le Réseau des Appalaches soulignait que le mandat de la station CFJO-FM depuis sa création en 1989 était de desservir les auditeurs de Lac-Mégantic, Thetford Mines et Victoriaville; CFJO-FM diffusait sur ses ondes l'actualité et les événements relatifs à Lac-Mégantic à différentes périodes de la journée; l'installation d'un bureau auxiliaire à Lac-Mégantic fut faite dans le but d'améliorer la qualité de l'information relative à Lac-Mégantic; depuis sa création, CFJO-FM avait toujours maintenu un service commercial à Lac-Mégantic. Le Conseil notait que Radio Gaé-Rit inc. traitait de CFJO-FM-1 comme s'il s'agissait d'une station de radio distincte, mais cette interprétation était erronée puisque toute la programmation locale de Lac-Mégantic était diffusée à partir de l'émetteur principal de Thetford Mines, CFJO-FM. Par ailleurs, le Conseil soulignait que CFJO-FM était autorisée à desservir le même marché lors du dernier renouvellement de sa licence et que l'intervenante en avait été consciente au moment de son acquisition de CJIT-FM (anciennement CKFL) en 1998. Lac-Mégantic faisait partie intégrante du marché de CFJO-FM et le Conseil était d'avis que l'établissement d'un studio à Lac-Mégantic visait à améliorer et à diversifier le service offert aux auditeurs de cette collectivité.

2010

Le 28 mai, le CRTC renouvelait la licence de CFJO-FM (et son émetteur CFJO-FM-1 Lac-Mégantic) jusqu'au 31 août 2016.

2019

 En janvier, Attraction Radio changeait de dénomination sociale pour devenir le Groupe Arsenal Média.

The story continues elsewhere...
Effective September 1st 2019, we will only be adding new material to these station histories in exceptional circumstances. Our intent to chronicle the early days of these radio and television stations has been achieved, and many new sources and technologies, from the
CRTC website to Wikipedia, and others, are now regularly providing new information in these areas.
CTA Donation - FR

Nous dépendons des subventions et des dons de l’industrie

Voyez nos commanditaires