CBV-FM

CBV-FM, Premiere Chaine, Québec City

Canadian Broadcasting Corp.

StationAnnéeFréq.PuissanceProp./Info
CBV-FM
1997
106.3
52,500
Canadian Broadcasting Corp.
CBV-AM
1976
980
50,000
Canadian Broadcasting Corp.
CBV-AM
1941
980
1,000
Canadian Broadcasting Corp.
CBV-AM
1938
950
100
Canadian Broadcasting Corp.
CBV-AM
1934
n/a
100
Canadian Broadcasting Corp.
CBV-AM
n/a
n/a
n/a
Canadian Broadcasting Corp.
1934

Le 29 septembre, la Commission canadienne de radiodiffusion inaugurait CRCK, avec une puissance de 1000 watts. La station diffusait en anglais et en français.

1936

En novembre, la Commission canadienne de radiodiffusion fut remplacée par la Société Radio-Canada. La SRC devenait titulaire de CRCK.

1938

Le 25 septembre, CRCK changeait d'indicatif d'appel, devenant CBV.

1939

Aurèle-Marie Seguin était nommé directeur.

1940

Leon Baldwin se joignait à l'équipe d'ingénierie de CBV de CKCV.

1941

Le 29 mars, en vertu du traité de La Havane, CBV se déplaçait de la fréquence 950 kHz à la fréquence 980 kHz (classe III-B), avec une puissance de 1000 watts.

1944

La SRC lançait la construction de ses nouveaux studios au Palais Montcalm à Québec. Jusque-là, les studios et les bureaux étaient au Château Fontenac.

1945

Le réseau régional de la SRC au Québec comprenait trois stations: CBF, CBV et CBJ.

M. Valiquette agissait comme directeur de CBV.

1946

Les studios de CBV se trouvaient au Palais Montcalm, alors que l'émetteur était situé à Charlesbourg.

La SRC a annoncé son intention d'augmenter la puissance de CBV à 5000 watts.

1947

M. Valiquette agissait comme directeur et Omer Renaud comme directeur commercial. Renaud quittait la SRC par la suite afin de diriger une entreprise de représentation commerciale de stations radiophoniques. Il avait travaillé comme directeur commercial des stations de la SRC se trouvant au Québec.

1948

Marcel Ouimet était directeur et M. Valiquette directeur des ventes pour CBF, CBM et CBV. Plus tard cette année-là, Guy Dumais fut nommé au poste de directeur.

1954

La Ville de Québec et la Société Radio-Canada signaient une entente prévoyant que la SRC louerait des bureaux dans l'auditorium municipal pendant 10 ans au coût annuel de 8000 $. Jusqu'à là, la SRC avait loué des bureaux au coût annuel de 2500 $.

1954-55

Publicité: CBN, CBY, CBI, CBV et CBO disposent d'équipements Marconi et de nouveaux émetteurs Gates.

1955

Gérard Lamarche fut nommé directeur de Radio-Canada pour la province de Québec. Il avait travaillé pour la SRC depuis 1942. En 1952, il avait été nommé directeur des programmes de CBF Montréal et directeur des programmes pour le Québec en 1954.

Aurèle Séguin démissionnait en tant que directeur de SRC Radio-TV à Québec, tant pour les services anglais que français. Séguin avait débuté comme annonceur à la Commission canadienne de radiodiffusion à Ottawa en 1934 avant de se joindre à l'équipe de CBV Québec.

1957

En 1957, CBV 980 augmentait la puissance à 5000 watts (DA-1). L'émetteur et deux tours de 260 pieds se trouvaient près de Saint-Jean Chrysostome dans le comté de Lévis.

1972

CBV recevait l'autorisation d'ajouter un émetteur à CBV aux Îles-de-la-Madeleine, à la fréquence 93,5 MHz (FM) avec une puissance apparente rayonnée de 4500 watts (non directionnelle).

1974

CBV-FM Stéréo entrait en ondes.

Le CRTC renouvelait la licence de CBV et des émetteurs suivants (cette liste peut ne pas représenter tous les émetteurs de CBV car certaines licences peuvent avoir été renouvelées à d'autres dates): CBFS Sanmaur, CBFD St-Fabien-de-Panet, CBFU Clova et CBIM-FM Îles-de-la-Madeleine.

1975

CBV recevait l'autorisation d'ajouter un émetteur à St-Fabien-de-Panet, à la fréquence 96,5 MHz avec une PAR de 832 watts.

1976

Le CRTC renouvelait la licence de CBV et des émetteurs suivants: CBFQ Lac-Édouard, CBFP Parent, CBFS Sanmaur, CBFU Clova, CBFB Mégantic, et CBFD-FM St-Fabien-de-Panet.

CBV recevait l'autorisation d'augmenter la puissance de 5000 watts à plein temps à 50 000 watts à plein temps, et de déplacer le site de l'antenne.

Le 27 octobre, la puissance fut augmentée à 50 000 watts (utilisant un seul diagramme de rayonnement).

1985

Le 28 janvier, la SRC recevait l'autorisation de changer la source des émissions de CBV-1 Parent, CBV-2 Lac Édouard et CBV-3 Clova, de CBV Québec à CBF Montréal, ces émissions devant être alimentées par satellite.

Le 9 juillet, les émetteurs suivants recevaient l'autorisation de changer de fréquence: CBV-FM 5-Saint-Fabien-de-Panet (passant du 96,5 au 93,7 MHz) et CBV-FM-6 La Malbaie (passant du 92,9 au 99,3 MHz).

1991

Le 11 février, CBV recevait l'autorisation d'ajouter un émetteur à Saint-Pamphile, en utilisant la fréquence 88,7 MHz avec une puissance apparente rayonnée de 840 watts. Cet émetteur recevrait sa programmation du réémetteur CBV à Saint-Fabien-de-Panet. L'ajout de ce nouvel émetteur s'imposait, car CHGB La Pocatière et de son réémetteur CHAL Saint-Pamphile venaient de recevoir l'autorisation de se désaffilier de Radio-Canada.

1992

Le 19 juin, CBV recevait l'autorisation de diminuer la puissance apparente rayonnée de CBV-FM-4 Saint-Pamphile de 840 watts à 630 watts, et d'augmenter la hauteur de l'antenne.

1995

La SRC annonçait son intention de rétablir la programmation locale à CBV-FM Québec et CJBR-FM Rimouski.

1997

Le 4 juillet, CBV recevait l'autorisation de migrer vers la bande FM, à la fréquence 106,3 MHz avec une puissance rayonnée efficace de 20 000 watts. Cette migration vers la bande FM permettrait de corriger les problèmes de réception rencontrés par certains auditeurs de CBV, en particulier pendant la nuit. CBV continuerait à exploiter ses émetteurs CBV-4-FM Saint-Pamphile, CBV-5-FM Saint-Fabien-de-Panet, CBV-6-FM La Malbaie, CBV-7-FM Saint-Georges-de-Beauce et CBV -8-FM Thetford Mines.

Le 1er septembre, le réseau de Radio-Canada fut renommé « La Première Chaîne ».

CBV 980 migrait vers la bande FM. Suite à cette migration, CBV-FM Stéréo devenait CBVX.

1999

Le 8 avril, CBV-FM recevait l'autorisation d'ajouter un émetteur à Sainte-Anne-de-Beaupré, à la fréquence 96,7 MHz avec une puissance apparente rayonnée de 124 watts. Le nouvel émetteur permettrait à CBV-FM d'offrir un service de meilleure qualité dans la région située le long de la route 138, entre Montmorency et Beaupré.

2001

En 2001, CBV-FM exploitait les émetteurs suivants: CBV-FM-6 La Malbaie, CBV-FM-5 Saint-Fabien-de-Panet, CBV-FM-7 Saint-Georges-de-Beauce, CBV-FM-4 Saint-Pamphile, CBV-FM-1 Sainte-Anne-de-Beaupré, et CBV-FM-8 Thetford Mines. CBV-FM diffusait environ 46 heures de programmation locale par semaine à partir de Québec.

2009

Le 12 mai, le CRTC renouvelait la licence de CBV-FM. Ce renouvellement s'appliquait également aux réémetteurs suivants: CBV-FM-1 Sainte-Anne-de-Beaupré, CBV-FM-4 Saint-Pamphile, CBV-FM-5 Saint-Fabien-de-Panet, CBV-FM-6 La Malbaie, CBV-FM-7 Saint-Georges-de-Beauce, et CBV-FM-8 Thetford Mines.

2010

Le 9 août, le CRTC renouvelait administrativement la licence de CBV-FM (et ses émetteurs) jusqu'au 31 août 2011.

2011

Le 25 août, le CRTC renouvelait administrativement la licence de CBV-FM et ses émetteurs jusqu'au 1er mars 2013.

2012

Le 13 novembre, le CRTC approuvait la demande soumise par la SRC en vue de modifier la licence de CBV-FM Québec afin de déplacer le réémetteur CBV-FM-7 Saint-George-de-Beauce. Ce déplacement se traduirait par une modification de la classe A1 vers la classe B1 et par une augmentation de la puissance rayonnée moyenne de 84 à 640 watts (l'antenne non directionnelle serait remplacée par une antenne directionnelle, la PAR maximale serait augmentée de 84 à 2500 watts, et la hauteur effective d'antenne au-dessus du sol moyen serait augmentée de -6,5 à 163,6 mètres). La SRC déclarait que l'objectif visé par cette modification technique était d'améliorer le service de langue française de La Première Chaîne.

2013

Le 22 février, le CRTC renouvelait administrativement les licences de CBV-FM Québec et ses émetteurs jusqu'au 31 août 2013.

Le 28 mai, le CRTC renouvelait la licence de CBV-FM Québec et ses émetteurs CBV-FM-1 Sainte-Anne-de-Beaupré, CBV-FM-4 Saint-Pamphile, CBV-FM-5 Saint-Fabien-de- Panet, CBV-FM-6 La Malbaie, CBV-FM-7 Saint-Georges-de-Beauce, et CBV-FM-8 Thetford Mines pour une période de cinq ans, soit jusqu'au 31 août 2018.

Le CRTC approuvait un amendement à la licence de CBV-FM Québec visant à modifier les paramètres techniques du réémetteur CBV-FM-7 Saint-George-de-Beauce afin d'augmenter la PAR moyenne à 730 watts, et la PAR maximale à 3370 watts.

2014

Le 29 septembre, le CRTC approuvait la demande soumise par la SRC en vue d'ajouter un émetteur de CBV-FM à Baie-Saint-Paul, à la fréquence 104,9 MHz avec une PAR moyenne de 833 watts.

The story continues elsewhere...
Effective September 1st 2019, we will only be adding new material to these station histories in exceptional circumstances. Our intent to chronicle the early days of these radio and television stations has been achieved, and many new sources and technologies, from the
CRTC website to Wikipedia, and others, are now regularly providing new information in these areas.
CTA Donation - FR

Nous dépendons des subventions et des dons de l’industrie

Voyez nos commanditaires