Biography

Membre de l'Ordre du Mérite de l'ACR

Lavoie, Daniel

(1949- )

Daniel Lavoie est né dans la communauté francophone de Dunrea au Manitoba.  L’aîné de six enfants, dont deux petites autochtones adoptées, il grandit entre un père commerçant et une mère au foyer qui était aussi musicienne dans l’âme. Très tôt, Daniel apprend le piano. Il poursuivit son éducation musicale chez les Jésuites, à St-Boniface, où il partait étudier à l’âge de 14 ans.

Fortement influencé par le rock anglophone des années 60, Daniel comprend alors qu’il a une âme artistique, et c’est en français qu’il va cependant commencer sa carrière.

En 1967, il remportait le concours de l’émission « Jeunesse Oblige » de Radio-Canada, puis il se produisit dans les bars avec les groupes Spectre et Dieu de l’amour. En 1970, Daniel partait à la conquête du Québec avec son groupe de musiciens. Chantant aussi bien en anglais qu’en français, il enregistrait ses premiers 45 tours en 1973 et 1974, mais sans succès.  En 1975, il enregistrait un album intitulé À court terme qui connaît du succès en France, ainsi qu’au Portugal et au Brésil à cause d’un titre chanté en portugais.

Daniel Lavoie perçait au Québec en 1977 grâce à Berceuse pour un lion. Son succès fut confirmé avec l’album Nirvana bleu paru en 1979.

Il devenait l’un des premiers chanteurs francophones canadiens à connaître la réussite des deux côtés de l’Atlantique. En 1981, il remportait le Félix du Meilleur chanteur.

Il lançait ensuite un album en anglais intitulé Craving qui fut presque ignoré par le marché. En revanche ses tournées furent des réussites.  Toutefois, c’est son album Tension attention qui le consacra grande vedette en 1984. Sa chanson Ils s’aiment fut vendue à plus de 2 millions d’exemplaires, ce qui en fit le plus grand succès de Daniel Lavoie. En 1984, il recevait trois Félix, en 1985, un Midem d’Or à Cannes  ainsi que le trophée la Victoire de la Musique du meilleur album francophone, à Paris, et en 1986, la Médaille Jacques-Blanchet pour la qualité de son œuvre et le Prix Wallonie-Québec. En 1986, c’est à Londres qu’il enregistra aussi son album Vue sur la mer. La même année, il fut invité à se produire en compagnie de Liza Minelli, à New York.

Après l’album Long courrier en 1990, Daniel Lavoie fit une incursion au cinéma avec « Le fabuleux voyage de l’ange » dont il signa aussi la musique. Puis, il se tourna vers les comédies musicales en campant le peintre Eugène Delacroix dans « Sand et les romantiques », à Paris.

En 1992, il sortait deux albums en langue anglaise, Here in the Heart et Woman to Man. En 1995, il lançait Ici et en 1996 Live au Divan Vert et un album pour enfant Le bébé dragon.

Puis il fut choisi pour camper le rôle du prêtre Frollo dans « Notre-Dame de Paris », une création de Luc Plamondon et Richard Cocciante, qui joua durant presque trois ans, en France et d’autres pays de l’Europe, ainsi qu’au Québec.

Daniel Lavoie revenait au disque en 1999 avec l’album Où la route mène, puis prenait du temps pour composer des chansons pour d’autres interprètes.

Il tiendra ensuite le rôle de l’aviateur Antoine de St-Exupéry dans l’adaptation musicale du livre « Le petit prince », du mois d’octobre 2002 à avril 2003,  au Casino de Paris.

Comédies humaines, un album qui fut très bien accueilli par la critique,  était lancé en janvier 2004.

Daniel est le porte-parole de la Fédération canadienne pour l’alphabétisation en français et de la Fondation de la recherche sur le diabète juvénile.

Il est marié à Louise Dubuc qui est son éditrice et co-signe souvent les chansons de Daniel.  Ils ont trois enfants : Mathieu, Gabrielle et Joseph.

Daniel Lavoie fut intronisé à l’Ordre du Mérite en radiodiffusion  de l’ACR, catégorie des vedettes de la musique, en 2006.

 

 

Rédigé par Yvon Chouinard - November, 2006

« Dernier Membre du Temple de la Renommée | Prochain Membre du Temple de la Renommée »

Voici les noms en ordre alphabétique:
« ALL A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z »