Roland Giguere (1925-2005)

Year Born: 
1925
Year Died: 
2005

Pionnier

Giguere, Roland (1925-2005)

Roland Giguère est né à Montréal où il a fait ses études à l’école St-Jean de Brébeuf et au Collège St-Ignace. 

Il a commencé sa carrière en radio-télévision en 1946, alors qu’il entrait au service de la station CHLP-AM (qui devint plus tard CJMS-AM) à Montréal, où se dessinera l’axe définitif de sa carrière professionnelle. Au cours des six années subséquentes, il occupa successivement les fonctions d’annonceur, de directeur sportif et de directeur du service des nouvelles.

Dès les débuts de la télévision, en 1952, il devenait réalisateur à CBFT, Radio-Canada. En 1954, il accédait à la fonction de superviseur de la section des sports et reportages de la Société, après s’être fait remarqué par la qualité d’un grand reportage en direct lors du retour de Rome du Cardinal Léger qui venait d’être élevé au rang de cardinal.

En 1957, il fut promu directeur du Service des sports et des reportages (radio et télévision) pour l’ensemble du réseau français de Radio-Canada.  Il assuma notamment la coordination des premières contributions télévisuelles de langue française à un grand réseau américain.  

Son sens de l’organisation, son leadership et ses nombreuses réalisations attirèrent alors l’attention de J.A. DeSève qui l’invita à se joindre à l’équipe qui créera la première station privée de langue française à Montréal, CFTM-TV, aussi appelée le Canal 10. Pionnier de la première heure, il accéda rapidement à des postes de responsabilités. En 1960, il fut nommé gérant de CFMT-TV. En 1963, il était promu au poste d’assistant du président, et en 1967 à celui de vice-président de CFTM-TV. C’est en 1974 qu’il prenait les rênes de l’entreprise à titre de président et chef de la direction pour ensuite devenir Président du conseil et chef de la direction en 1979.

En plus de ses fonctions à Télé-Métropole inc., il occupa la présidence des conseils d’administration d’autres sociétés dont les activités étaient reliées à Télé-Métropole inc., soit la firme de représentation publicitaire nationale, Paul L’Anglais inc., la compagnie de production d’émissions de télévision et de messages publicitaires, JPL Productions inc., une entreprise de postsynchronisation et de laboratoires de films, Sonolab inc., une société de production de longs métrages, Télé-Métropole International inc. et finalement, la station de télévision CJPM-TV de Chicoutimi.

À une époque où le succès financier des entreprises canadiennes-françaises demeurait limité, il mit en œuvre des méthodes de vente et d’administration qui firent de Télé-Métropole inc., la station la plus rentable au Canada.

Parmi les grandes décisions qu’il a prises et qui chacune dans leur contexte historique, ont profondément marqué l’évolution de Télé-Métropole inc., il faut noter les suivantes :

* 1970 : Création du Réseau de télévision TVA d’abord constitué de trois stations, et éventuellement de dix stations rejoignant toute la population du Québec.
 * 1974 : Télé-Métropole inc. devenait une société publique dont les actions furent inscrites aux bourses de Montréal et de Toronto.

Après que la Succession J. A. DeSève eût décidé de se départir de ses intérêts dans Télé-Métropole inc., Roland Giguère quittera ses responsabilités d’administrateur de la compagnie le 20 août 1987.

En parallèle avec sa carrière de télédiffuseur, Roland Giguère acceptait en 1968, la charge de fiduciaire que lui confiait par testament, feu J. A. DeSève, en créant au moment de son décès, une fondation qui portera son nom et qui, au-delà de l’administration des biens qu’elle possède, visera à venir en aide à diverses institutions charitables et éducatives du Canada français. 

Roland Giguère fait partie de cette race de pionniers qui ont permis à la télévision de prendre son essor et d’offrir à la population un outil majeur de divertissement et d’information.

Roland Giguère est décédé le 17 janvier, 2005 

CTA Donation - FR

Nous dépendons des subventions et des dons de l’industrie

Voyez nos commanditaires