CITV-DT

CITV-DT, Global, Edmonton

Corus Entertainment Inc.

StationAnnéeChannelNetwork AffiliateProp./Info
CITV-DT
2016
13.1
Global
Corus Entertainment Inc.
CITV-DT
2011
13.1 (13)
Global
Shaw Media
CITV-TV
2000
13
Global
Global Television
CITV-TV
1998
13
Independent
Shaw/CanWest Global
CITV-TV
1991
13
Independent
Western International Communications
CITV-TV
1974
13
Independent
Allarcom
1960

 À titre d’informaton , le Dr Charles Allard formait Northgate Broadcasting Co. Ltd. en 1960, en vue de présenter une demande auprès du Bureau des gouverneurs de la radiodiffusion afin d’obtenir une licence d’exploitation de la deuxième station de télévision à Edmonton. La licence fut attribuée à la SRC.

1973

Edmonton Video Ltd. obtenait une licence en vue d’exploiter une nouvelle station de télévision à Edmonton, à la condition que Selkirk Holdings Ltd. retire sa participation de l’entreprise. Des demandes concurrentes de Continental Communications (Alberta) Ltd, Noral Communications Ltd., A.M. Shoults (CHQT Radio) et Western Coded Television Ltd. furent refusées.

1974

Edmonton Video Ltd. (Dr Charles Allard) fut autorisée à changer le canal de sa station proposée de 7 à 13, à augmenter la hauteur de l’antenne de 618 à 880 pieds (non directionnelle) et à utiliser un autre site d’émetteur. La puissance apparente rayonnée demeurerait inchangée à 325 000 watts vidéo.

CITV, canal 13, entrait en ondes le 1er septembre. Lors de la diffusion inaugurale, un problème technique est survenu. Lloyd Robertson devait souhaiter bonne chance à la nouvelle station au nom de Radio-Canada, mais on entendait sa voix à l’antenne sans voir d’image. De son côté le président du CRTC Pierre Juneau devait féliciter CITV, mais dans son cas, on voyait l’image sans pouvoir entendre de voix. Un fil de l’émetteur ayant brûlé, l’équipe technique mit 19 minutes à trouver le problème.  Les enregistrements des deux vidéos furent correctement rediffusées par la suite.

Le Dr Allard avait demandé une licence de télévision plusieurs années auparavant, mais c’est Radio-Canada qui obtint l’approbation pour une licence, lançant ainsi la station CBXT.

1978

Le CRTC renouvelait la licence de CITV pour 18 mois seulement, tout en lui lançant un avertissement clair. Le Conseil déclarait que CITV n’avait pas fourni le service local essentiel pour lequel la station avait été autorisée et n’avait pas respecté bon nombre de ses principaux engagements. La station devrait respecter ses engagements initiaux en matière de production locale ou risquer de ne pas voir sa licence être renouvelée.

 

1979

Le CRTC renouvelait la licence de CITV pour quatre ans, tout en la félicitant de ses efforts dans la production locale. Le Conseil notait que même si les dépenses étaient élevées, les revenus étaient également supérieurs aux prévisions initiales.

Douglas Holtby fut nommé directeur général de CITV.

1986

CITV diffusait des nouvelles locales en semaine à midi et à 18 heures. « ITV News at Noon » était présentée par Bill Hutchison (qui travaillerait plus tard pour CFTO), alors que « ITV News at 6 » était présentée par Doug Main et Nancy Studer.

Undated

Edmonton Video Ltd. changeait de dénomination sociale pour devenir Allarcom Ltd.

1987

Le 13 mai, Monarch Broadcasting Ltd. et Allarcom Ltd, en tant que coentreprise, furent autorisées à ajouter un émetteur à CITV-TV Red Deer, au canal 10, avec une puissance apparente rayonnée de 180 000 watts. Le signal de CITV-TV Edmonton serait reçu à Red Deer par satellite à partir du réseau CANCOM. Le nouvel émetteur serait connu sous le nom de CITV-TV-1. Monarch détiendrait et exploiterait la station, en échange d’être autorisée à vendre 50% des disponibilités commerciales entre 18h00 et 06h00. 

On estimait que la nouvelle station CITV serait en mesure d’atteindre deux fois plus de téléspectateurs dans la zone de couverture que le nombre actuellement desservi par le câble. Au moins 2,5 heures de programmation locale seraient diffusées, à compter de la deuxième année d’exploitation. Le CRTC statuait que la station n’aurait pas droit à la distribution prioritaire sur les réseaux de câblodistribution desservant Calgary. La coentreprise avait proposé d’installer un émetteur à Medicine Hat (au canal 13 avec une PAR de 7 600 watts), mais la demande fut retirée.

Le 27 septembre, CITV-TV devenait la première chaîne de télévision stéréo d’Edmonton. Elle diffusait en stéréo l’épisode pilote de « Star Trek : The Next Generation ». Auparavant, les stations locales de télévision et FM s’étaient associées pour diffuser en simultané des concerts de musique sélectionnés en stéréo. De plus, les câblodistributeurs à Edmonton avaient offert une diffusion simultanée en audio de la chaîne câblée vidéo musicale MuchMusic dans le cadre de leur service FM par câble.

1989

Le 6 avril, Allarcom fut autorisée à acquérir la participation dans CITV-TV-1 détenue par Monarch Broadcasting Ltd. Allarcom acquerrait également CKRD-TV Red Deer et CKRD-TV-1 Coronation de Monarch. CITV-TV-1 serait désormais connue comme CITA-TV.

Doug Holtby, président d’Allarcom Ltd, quittait l’entreprise. Il travaillerait désormais pour Western International Communications, une entreprise de Vancouver, à titre de vice-président exécutif. Il avait travaillé pour Allarcom durant 16 ans. Holtby fut remplacé à Allarcom par Chuck Allard, l’avocat du Dr Charles Allard.

Harold Roozen fut nommé président d’Allarcom et Charles (Chuck) Allard fut nommé président de la division de télévision payante d’Allarcom.

1990

Le Dr Charles Allard acceptait de vendre Allarcom Ltd. à WIC Western International Communications en espèces et en actions de WIC, sous réserve de l’approbation du CRTC. Allard et son fils Peter deviendraient des administrateurs de WIC. Allard disait qu’il s’inquiétait de la survie de CITV en tant que station indépendante autonome. On considérait que l’association de CITV et de CFAC-TV Calgary, détenue par WIC, créerait des synergies.

1991 

Le 6 février, le CRTC approuvait les demandes de WIC Western International Communications Ltd., au nom de sa filiale en propriété exclusive, Westcom TV Group Ltd., en vue d’obtenir l’autorisation d’acquérir CITV-TV Edmonton et CITV-TV-1 (CITA-TV ) Red Deer, ainsi que CKRD-TV Red Deer et son réémetteur CKRD-TV-1 Coronation, d’Allarcom, entreprise contrôlée par le Dr C. Allard, d’Edmonton, à titre de propriétaire d’environ 79% de Cathton. M. Allard avait été présent dans le secteur de la télévision en Alberta pendant près de 18 ans, à commencer par la création de la station de télévision indépendante d’Edmonton CITV-TV. Le Dr Allard, par l’intermédiaire d’Allarcom, prit le  contrôle effectif de la station indépendante CITV-TV-1 de Red Deer et de CKRD-TV Red Deer (CBC) et de son réémetteur CKRD-TV-1 Coronation en avril 1989. Le Dr Allard déclarait que la décision de céder ses intérêts dans Allarcom avait été prise, en partie, à des fins de planification successorale, mais indiquait que son souhait de vendre reposait également sur sa préoccupation qu’Allarcom, en tant que propriétaire d’une station de télévision indépendante, devenait vulnérable dans une conjoncture où propriété de stations indépendantes devenait plus concentrée et les auditoires graduellement plus fragmentés. Il fut toutefois noté à l’audience que M. Allard continuerait de d’être actif en radiodiffusion à titre d’administrateur de WIC et de président des conseils des divisions  des stations de télévision de l’Alberta. Aux termes de la transaction, M. Allard acquerrait également environ 22,4% des actions de catégorie B sans droit de vote émises par WIC. Westcom et de sa société mère, WIC, étaient contrôlés indirectement par l’intermédiaire d’une convention de vote fiduciaire, par M. Frank A. Griffiths, de Vancouver. Westcom étaitla titulaire des stations affiliées à CTV CHAN-TV Vancouver, de CHEK-TV Victoria et de leurs nombreux réémetteurs qui, ensemble, fournissaient leurs services virtuellement partout en Colombie-Britannique. Westcom était également itulaire de stations indépendantes CKKX-TV Calgary, CISA-TV Lethbridge et réémetteurs desservant une grande partie du sud de l’Alberta. Le président et chef de la direction de WIC, M. Douglas M. Holtby, avait été président d’Allarcom pendant plusieurs années avant d’être nommé à la présidence de WIC en 1989. À l’audience, M. Holtby soulignait que l’approbation des demandes actuelles permettrait d’atteindre un objectif longtemps partagé par WIC et Allarcom : la création d’une « d’une solide entreprise de radiodiffusion dans l’ouest pour contrebalancer la domination du système canadien de radiodiffusion par l’est du Canada ».

Le transfert de propriété fut conclu le 22 mars. L’acquisition d’Allarcom faisait de WIC Western International Communications la quatrième plus grande entreprise de télévision privée du pays en termes d’écoute et de revenus. L’entreprise attendait désormais l’approbation du CRTC en vue d’acheter CHCH-TV à Hamilton de Maclean-Hunter.

Le Dr Charles Allard décédait à l’âge de 71 ans. Fondateur d’Allarcom Ltd, il avait quitté la médecine à la fin des années 1960 pour entrer dans le monde des affaires. En 1978, les actifs d’Allarco Ltd. (entreprise existant avant la création d’Allarcom) comprenaient d’importants avoirs immobiliers dans l’ouest canadien et aux États-Unis. En 1980, il avait vendu ces intérêts afin de se concentrer sur la radiodiffusion. M. Allard avait vendu les propriétés de radiodiffusion à Western International Communications en 1990.

1992

George Young, vice-président de l’ingénierie chez ITV, décédait le 17 avril à l’âge de 47 ans. Cet ancien employé de CBC avait développé CITV-TV conjointement avec le Dr Charles Allard. Il avait également conçu les installations du SuperChannel d’Allard et de l’équipement audio de scène d’Allarcom.

1993

Barry Duggan fut nommé président de CITV-TV. Il avait travaillé depuis 1992 pour CKRD-TV Red Deer, station détenue en copropriété.

1995

Le 23 janvier, le CRTC approuvait la demande de modification de la licence de CITV-TV en ajoutant à la licence la condition de licence suivante : En plus des 12 minutes de matériel publicitaire autorisées par le paragraphe 11 (1) du Règlement sur la télédiffusion, 1987, la titulaire pourrait diffuser plus de 12 minutes de matériel publicitaire par heure de radiodiffusion au cours d’une journée de radiodiffusion afin de diffuser des infopublicités telles que définies dans l’avis public CRTC 1994-139 et conformément aux critères énoncés dans cet avis public, tel que modifié. 

1996

WIC nommait Barry Duggan au poste de président et chef de la direction de BCTV à Vancouver.

Art Reitmayer, président et chef de la direction de RDTV à Red Deer, assumait des tâches supplémentaires à WIC Television. Il agirait également comme président et chef de la direction de CITV, en plus de diriger Allarcom Studios et Studio Post & Transfer. 

Wally Kirk, vice-président exécutif et directeur général de CITV, assumerait le poste supplémentaire de vice-président exécutif de la programmation pour les quatre stations de télévision détenues par WIC en Alberta.

1996-97

Jim Bagshaw fut nommé président et chef de la direction des stations de télévision de WIC en Alberta, partageant son temps entre CITV et CICT. Cette promotion découlait de la nomination d’Art Reitmayer au poste de président / PDG de BCTV.

1997

Barry Duggan démissionnait de son poste de président et chef de la direction de BCTV Vancouver, où il avait, peu de temps auparavant, succédé à Ron Bremner. Art Reitmeyer, l’ancien directeur général de CITV Edmonton et CKRD-TV Red Deer, succédait à Duggan, alors que Jim Bagshaw, responsable de CICT-TV Calgary, fut nommé président et chef de la direction de toutes les activités de WIC en Alberta.

Westcom TV annonçait son intention de supprimer 95 emplois dans le cadre d’une « restructuration » consécutive à l’attribution de licences à de nouveaux concurrents  en Colombie-Britannique et en Alberta. Suite à l’élimination de 46 postes, 51 nouveaux postes seraient supprimés à BCTV Vancouver et Victoria ; 44 autres seraient supprimés dans quatre stations détenues par WIC en Alberta. Le président et chef de la direction Art Reitmayer déclarait que les emplois seraient progressivement supprimés. Il espérait que les travailleurs les plus touchés prendraient une retraite anticipée ou accepteraient des indemnités de départ.

WIC Television supprimait les postes suivants chez CITV : Tom Climie, vice-président des opérations, Mike Footz, vice-président de l’ingénierie, et Craig Roskin, vice-président des ventes.

Le vice-président des nouvelles Mark Jan Vrem s’occupait également des opérations à CITV.

L’ancien vice-président des nouvelles, Peter Tadman remportait la course à l’investiture du Parti progressiste-conservateur dans le comté d’Elk Island.

1998

Les avoirs de la famille Griffiths dans WIC Western International Communications Ltd. furent vendus, sous réserve de l’approbation du CRTC, à Shaw Communications inc. et à CanWest Global Communications Corp.

1999

Après des mois de négociation, des ententes furent conclues avec le CRTC sur la répartition des actifs de WIC entre CanWest Global, Corus Radio (anciennement Shaw Radio) et Shaw Communications.

Glen Young occupait le poste de vice-président des ventes, à ITV, RDTV (Red Deer), Calgary 7 et CISA (Lethbridge.

2000

À la suite d’une audience tenue en avril à Vancouver, en juillet, le CRTC annonçait l’approbation de l’acquisition par CanWest Television de WIC Television, incluant CITV Edmonton.

2001

Le directeur du service des nouvelles de Global Edmonton, Tim Spelliscy, assumait les des responsabilités supplémentaires à titre de directeur général de la station. Il avait commencé sa carrière à la station 22 ans auparavant et avait été directeur du service des nouvelles pendant environ quatre ans.

2004

Le 26 février, Global Communications Limited fut autorisée à faire migrer de CITV-TV-1 Red Deer du canal 10 au canal 2 et à réduire la puissance apparente rayonnée de 180 000 à 15 930 watts. Ce changement fut effectué une fois que Global eut pris des dispositions pour faire don de CKRD-TV-1 Coronation et de CITV-TV-1 à la Société Radio-Canada. En même temps, CKRD-TV se désaffilierait du réseau de la SRC.

2007

Le CRTC autorisait le transfert de la propriété de CanWest MediaWorks Inc. par le transfert de la propriété effective de CanWest Global Communications Corp., société mère de CMI, de Mme Ruth Asper à David, Gail et Leonard Asper, qui, réunis ensemble, détenaient 88,95% des droits de vote de CGCC.

2009

Le 5 mars, le CRTC approuvait une demande présentée par Canwest Television Limited Partnership en vue d’exploiter une entreprise de programmation de télévision numérique transitoire de langue anglaise associée à CITV-TV Edmonton. La requérante proposait que la station diffuse simultanément le service de programmation analogique actuel de CITV-TV, à l’exception de 14 heures par semaine d’émissions qui ne seraient pas reproduites sur le service analogique. L’entreprise de diffusion numérique serait exploitée à partir de la tour existante de CITV-TV au canal 47C avec une puissance apparente rayonnée moyenne de 3 700 watts. Le Conseil n’avait reçu aucune intervention relativement à cette demande.

Le 15 mai, le CRTC annonçait qu’il renouvelait les licences pour une durée d’une année à compter du 1er septembre 2009, de toutes les stations en direct détenues par CanWest incluant CITV-TV, « ... afin de donner une certaine flexibilité aux radiodiffuseurs pendant la période actuelle d’incertitude économique ». Les renouvellements de licences par groupe seraient alors abordés au printemps 2010. Le Conseil déclarait en outre qu’il reconnaissait l’impossibilité d’imposer des conditions relatives aux ratios entre la programmation canadienne et non canadienne au cours de l’année suivante, compte tenu des engagements de programmation déjà en place.

Le Conseil continuerait toutefois à explorer diverses mesures de réglementation « ... en vue de s’assurer que les télédiffuseurs de langue anglaise consacrent une part appropriée de leurs dépenses à la programmation canadienne ».

Le 29 juin, CITV-DT entrait en ondes au canal 47

2009-10

Tim Weinberger, anciennement de Global Edmonton, fut nommé directeur général / directeur général des ventes chez Newcap Lloydminster. L’ancien directeur général, Wayne Frolick, parti en congé de maladie, se rétablit complètement, mais décida d’explorer d’autres horizons professionnels. De plus, le poste de directeur régional des ventes au détail, occupé par Brian Labrie, fut supprimé.

2010

Le 22 octobre, le CRTC approuvait la demande déposée par Shaw Communications inc. (Shaw), au nom de Canwest Global Communications Corp. (Canwest Global), visant à obtenir l’autorisation de modifier le contrôle effectif des filiales de radiodiffusion autorisées de Canwest Global qui serait dorénavant exercé par Shaw.  Cette modification serait effectuée par l’intermédiaire de sa filiale à part entière connue sous le nom de 7316712 Canada Inc. À la clôture de la transaction proposée, Shaw deviendrait l’unique propriétaire de Canwest Réorganisée et de CWI par le biais de sa filiale à part entière 7316712 Canada et détiendrait le contrôle de toutes les entreprises de radiodiffusion actuellement contrôlées par Canwest Global. Shaw fixait à 2,005 milliards de dollars la valeur totale de l’acquisition de la totalité de l’actif de radiodiffusion contrôlé par Canwest Global et proposé au départ un bloc d’avantages tangibles de 23 millions de dollars.

Des événements ayant mené à cette décision du 22 octobre : Le 6 octobre 2009, Canwest Global ainsi que sa filiale opérationnelle Canwest Media Inc. (CMI) et d’autres filiales se sont placées sous la protection de  la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies, L.R.C. 1985, c. C-36 (LACC), compte tenu des modifications successives. Au début de novembre 2009, Canwest Global avait lancé avec l’aide de RBC Marchés des Capitaux un processus de demandes de participation pour trouver d’éventuels nouveaux investisseurs canadiens. Le 19 février 2010, à la suite de négociations menées dans des conditions normales de concurrence entre Shaw, Canwest Global et un comité spécial (composé des détenteurs de plus de 70 % des 8 % d’effets subordonnés de premier rang émis par Canwest Investments Co. (CWI) payables en 2012), le conseil d’administration de Canwest Global avait approuvé l’offre de Shaw. Le 31 mars 2010, Shaw avait soumis au Conseil une demande visant à acquérir le contrôle effectif des entreprises de télévision traditionnelle et spécialisée indirectement détenues par Canwest Global. En vertu de cette offre initiale, Shaw devait  souscrire des actions avec droit de vote de catégorie A représentant une participation de 20 % et à 80 % des intérêts avec droit de vote dans une Canwest « Réorganisée », pour un total d’au moins 95 millions de dollars. Le 3 mai 2010, Shaw avait acquis des filiales de Goldman Sachs & Co. (les filiales de Goldman Sachs) 29,9 % des actions avec droit de vote et 49,9 % des actions ordinaires sans droit de vote du capital-actions de CWI. Le Conseil notait que Shaw, conformément au Règlement de 1990 sur les services spécialisés, avait l’obligation de l’aviser de cette transaction. Le 4 mai 2010, Shaw avait avisé le Conseil que, conformément à une modification à la demande du 31 mars 2010, sa participation indirecte serait de 100 % dans Canwest Réorganisée. Shaw avait précisé qu’elle achèterait d’une part les actions de CWI indirectement détenues par Canwest Global, et d’autre part, sous forme d’option, le reste des actions du capital de CWI détenues par les filiales de Goldman Sachs dès que le Conseil aurait approuvé sa demande. Le 18 mai 2010, Canwest Global avait déposé une demande (2010-0854-0) visant à obtenir l’autorisation d’effectuer une réorganisation intrasociété en plusieurs étapes pour restructurer, tel qu’envisagé dans le document Plan of Compromise, Arrangement and Reorganization (le Plan), les filiales de radiodiffusion autorisées de Canwest en vertu de la LACC, avec pour corollaire l’attribution de nouvelles licences de radiodiffusion. Le 28 juillet 2010, à la fin des procédures associées à la LACC, la Cour supérieure de justice de l’Ontario avait rendu une ordonnance approuvant le Plan.

Le 27 octobre, Shaw Communications annonçait qu’elle avait atteint la dernière étape de son acquisition des activités de télévision de Canwest. Il y aurait un changement graduel de l’image de marque à Shaw Media, l’entreprise supprimant graduellement le nom de Canwest. Shaw fermerait également le siège social de Canwest à Winnipeg. Shaw annonçait qu’une nouvelle équipe de gestion serait mise en place pour gérer la division de radiodiffusion. Elle serait dirigée par Paul Robertson, qui avait auparavant occupé le poste de président de la division de télévision de Corus Entertainment, contrôlée par Shaw. Robertson avait supervisé l’acquisition des actifs de Canwest. 

Le CRTC approuvait une modification à la licence de CITV-TV Edmonton afin d’ajouter un émetteur numérique post-transitoire. CITV-DT serait exploitée au canal 13 avec une puissance apparente rayonnée moyenne de 16 000 watts horizontalement et de 4700 watts verticalement (PAR maximale de 25 000 watts horizontalement et 10 700 watts verticalement) avec une hauteur effective d’antenne au-dessus du sol moyen de 228,1 mètres. La tour existante de Canwest serait utilisée et la programmation serait reçue par micro-ondes.

Il y avait une nouvelle équipe de haute direction à Global News qui comprenait les gestionnaires  de la station. Les personnes ayant de nouvelles responsabilités comprenaient : Tim Spelliscy, directeur régional, Nouvelles, Alberta, et directeur général de la station, Global Edmonton.

Il fut annoncé que Lynda Steele, coprésentatrice de l’heure du souper de longue date de Global Edmonton, quitterait la station à la mi-2011. Le mari de Steele, chef adjoint de la police d’Edmonton, déménagerait à Vancouver au cours de la nouvelle année pour assumer le poste de commissaire adjoint de la GRC responsable des Basses-terres continentales de la Colombie-Britannique. Au milieu de l’été, une fois le contrat de Steele avec Global Edmonton venu à échéance, elle aussi allait déménager à Vancouver.

2011

Le 29 mars, le CRTC renouvelait administrativement la licence d’un certain nombre de stations de télévision conventionnelle et de télévision numérique transitoire jusqu’au 31 août 2011.

Le 27 juillet, le CRTC renouvelait la licence de CITV-DT Edmonton et de son émetteur CITV-TV-1 Red Deer jusqu’au 31 août 2016.

Le 22 août, CITV effectuait la conversion de l’analogique au numérique (CITV-DT), date à laquelle elle migrait du canal 47 au canal 13 (13.1) et supprimait son émetteur analogique. La date limite pour la conversion au numérique dans les marchés obligatoires avait été fixée au 31 août.

Il fut annoncé que Lynda Steele, coprésentatrice de l’heure du souper de longue date de Global Edmonton, quitterait la station. En date du 16 mai, elle travaillerait comme journaliste pour CTV en Colombie-Britannique.

2012

Ryan Ellis quittait Global Edmonton afin d’assumer le poste de directeur du service des nouvelles à Global Regina, à compter du 16 janvier. Le météorologue Richard Ozero partait à CTV Edmonton à Global Edmonton où il travaillerait désormais aux côtés de Nancy Carlson au journal télévisé de 23h00.

Changements chez les cadres supérieurs de Global News : Kenton Boston, directeur principal, nouvelles nationales et directeur général de la station de Global à Vancouver, fut promu au poste de vice-président aux nouvelles pour la Colombie-Britannique et nationales ; Mike Omelus, directeur régional de l’Est responsable de Global dans les Maritimes, de Global Montréal et de Global Winnipeg, fut promu au poste de directeur principal, pour le sud de l’Alberta ; Tim Spelliscy, directeur régional, nouvelles pour l’Alberta et directeur général de la station de Global à Edmonton, fut promu directeur principal, pour la région d’Edmonton et des Prairies ; et Ward Smith, directeur du service des nouvelles / directeur général de la station de Global à Toronto, fut promu auposte de directeur principal, Région de l’Est. Boston continuait d’assumer la responsabilité de toutes les opérations de nouvelles nationales et étrangères, y compris le bureau d’Ottawa et l’édifice de l’Ouest (du Parlement fédéral), ainsi que toutes les opérations d’information en C.-B., y compris CHBC / Global Okanagan ; Omelus déménageait à Calgary et fut chargé de toutes les opérations de Global News à Calgary et à Lethbridge, tout en travaillant avec Shaw sur les stratégies d’engagement communautaire et en développant des modèles pour fournir des nouvelles de Global à de nouveaux marchés ; Spelliscy continuait de superviser les opérations du centre de production d’Edmonton et fut chargé de nouvelles responsabilités pour Global Saskatoon, Global Regina et Global Winnipeg ; Smith demeurait responsable de Global Toronto, de Global Montréal et de Global Maritimes, ainsi que du « Network Resource Centre » (Centre de ressources du réseau) à Toronto. Jeff Bollenbach, directeur général de la station / directeur du service des nouvelles de Global Calgary, déménageait à Vancouver et relevait de Boston. Il travaillerait à la préparation de la nouvelle chaîne d’information régionale de la Colombie-Britannique (BC-1), dont l’entrée en ondes devrait avoir lieu le 1er mars.

2013

Tim Spelliscy, directeur général de Global Edmonton et directeur de la région des Prairies, recevait la Médaille du jubilé de diamant de la Reine pour les « contributions importantes » qu’il avait faites dans la communauté au cours des 40 années passées dans le secteur de la radiodiffusion.

Jim Elliott décédait à l’âge de 71 ans. Elliott avait commencé débuté en radiodiffusion comme assistant discothécaire  à CKRD Red Deer, tout en continuant ses études et, plus tard, comme animateur. Il avait déménagé à Lethbridge au début des années 1960 et avait d’abord travaillé à CHEC puis à CJOC. Dans les années 1970, il avait animé des émissions à l’antenne de CFRN et de CJCA Edmonton, puis s’était tourné vers la vente à CJCA. Par la suite, il partait travailler à ITV Edmonton. Au milieu des années 1980, il était de retour à CHEC Lethbridge / CKTA Taber à titre de directeur général et, au début des années 1990 (toujours avec Shaw), Elliott fut nommé directeur général de CKDK Woodstock. Embauché par le Groupe OK à la fin des années 1990, il était de retour dans l’ouest du pays, où il travaillait en ventes à Kelowna et à Fort St. John. En 2004 il se joignait au groupe d’ingénierie de Newcap à Edmonton. À l’automne 2011, lors du congrès annuel de l’Association des radiodiffuseurs de l’Ouest (WABE), Elliott et l’équipe d’ingénierie de l’Alberta remportaient le prix d’excellence en ingénierie Rohde & Schwarz.

Le 9 mai, le CRTC approuvait la demande de Shaw Television visant à modifier la licence de CITV-TV Edmonton afin d’ajouter un émetteur numérique en remplacement de son émetteur analogique existant CITV-TV-1 Red Deer. Le nouvel émetteur serait exploité au canal 28 avec une puissance apparente rayonnée maximale de 132 000 watts (PAR moyenne de 70 000 watts avec une hauteur effective d’antenne au-dessus du sol moyen de 263,5 mètres).

2016

Le 23 mars, le CRTC approuvait une demande présentée par Shaw Communications inc., au nom de Shaw Media inc. et ses filiales autorisées, afin d’obtenir l’autorisation d’effectuer une réorganisation intrasociété à étapes multiples, par le transfert de toutes les actions de Shaw Communications inc. dans Shaw Media à Corus Entertainment Inc. ou à l’une de ses filiales. Depuis la création de Corus en 1999, le Conseil considérait que le contrôle effectif de Shaw Communications et de Corus était exercé par la même personne, soit J. R. Shaw. La réorganisation proposée ne changerait pas qui exercerait le contrôle effectif de ces entreprises et leurs services. On s’attendait à ce que la transaction soit conclue le 1er avril.

Au début d’avril, Corus Entertainment complétait son acquisition de Shaw Media, au coût de 2,65 milliards de dollars. Corus comptait maintenant 45 services de télévision spécialisés, 15 chaînes de télévision conventionnelles, 39 stations de radio, une entreprise de contenu mondial et un portefeuille d’actifs numériques.

2017

Tim Spellicy prenait sa retraite à titre de directeur général de la station Global Edmonton durant l’été. Il avait fait ses débuts en 1975 à CFGP Grande Prairie, avant de travailler pour CJME Regina et de faire un passage à CFRN-TV Edmonton. Spellicy avait commencé à travailler pour ITV en 1979, à titre de journaliste, et avait présenté les matchs de hockey des Oilers d’Edmonton. Il avait ensuite été  directeur du service des nouvelles, puis vice-président et directeur général.

2018

Il fut annoncé en juin que Lorraine Mansbridge ferait ses adieux à Global Edmonton après 36 anné

CTA Donation - FR

Nous dépendons des subventions et des dons de l’industrie

Voyez nos commanditaires