CJOY-AM

CJOY-AM , 1460 CJOY, Guelph

StationAnnéeFréq.PuissanceProp./Info
CJOY-AM
2000
1460
10
Corus Entertainment Inc.
CJOY-AM
1989
1460
10
Power Broadcasting Inc.
CJOY-AM
1987
1460
10
Kawartha Broadcasting Co. Ltd. (Power Corp.)
CJOY-AM
1981
1460
10
CJOY Ltd.
CJOY-AM
1960
1460
10/5
CJOY Ltd.
CJOY-AM
1948
1450
250
CJOY Ltd.
1947

Wally Slatter obtenait une licence de radio commerciale. Il avait fait ses débuts à la radio en tant que jeune acteur  en 1934. En 1945, après trois ans de service dans l’Aviation royale du Canada, il se joignait à l’équipe des ventes de Radio Representatives Ltd., une entreprise dirigée par son père.

1948

Le conseil d’administration de Radio-Canada autorisait W.O. Slatter & F.T. Metcalf à transférer la licence de radio de Guelph à CJOY Ltd.

CJOY entrait en ondes le 14 juin. Il s’agissait de la première et de la seule station de radio de Guelph. Afin de célébrer cet événement, plusieurs artistes de radio bien connus de Toronto et de New York se joignaient aux artistes et aux annonceurs locaux. Une visite de la station eut lieu, suivie de cocktails. Dans la soirée, le groupe « Royal City Pipe Band » accueillait les invités au théâtre Odeon. Le révérend J.E. Todd dirigeait l’inauguration officielle de la station, Gordie Tapp agissant comme maître de cérémonie à cette occasion. Le spectacle comprenait des artistes comme Lorne Green, un orchestre de 16 musiciens sous la direction de Lou Snider, et les solistes Bert Niosi et Morris London, Percy Faith et d’autres. Jack Slatter eut la responsabilité  d’organiser l’ensemble de la production du programme.

CJOY diffusait à la fréquence 1450 kHz avec une puissance de 250 watts, non directionnelle. L’émetteur et la tour unique se situaient sur le lot 10, concession 1, division E, canton de Guelph, comté de Wellington.

Le personnel de la station comprenait : Lloyd Dafoe (chef annonceur), Carl Banas (opérateur), Bert Cobb (ingénieur en chef), Wally Slatter (directeur général), Fred Metcalf (directeur des ventes). Slatter et Metcalf codirigeaient CJOY.

1949
CJOY se joignait à l’Association canadienne des radiodiffuseurs.

L’annonceur Howard Manning quittait CJOY afin de poursuivre sa carrière sur les ondes de CKEY Toronto.
1951

Hugh Bowman était directeur sportif, et Ronald Kerr technicien.

CJOY produisait une série de pièces dramatiques durant l’émission  « Accent On Danger » (« Accent sur le danger »). À la fin de l’année, une des pièces était, « The Plotters » (« Les comploteurs »), et mettait en vedette Rod Coneybeare (scénariste, réalisateur et acteur) ainsi que les acteurs Cameron Langford, Betty Kefalas et Kaye Knights.

CJOY fut autorisée à exploiter un émetteur d’urgence de 100 watts.

1952

CJOY Guelph se joignait au groupe « Community Broadcast Services », qui comprenait également CKNX Wingham, CFOS Owen Sound, CKBB Barrie et CFOR Orillia. Fondé 14 mois auparavant, ce groupe produisait, et faisait la promotion, d’émissions  de talents locaux en direct. Le groupe avait travaillé sur une grille de trois émissions provenant de chaque station chaque semaine. En effet, chaque émission était enregistrée et distribuée aux autres stations membres. CJOY participait à cette émission depuis plusieurs mois.

Cam Langford était annonceur à CJOY.

1954

Alan Hodge était rédacteur en chef des nouvelles.

1957

CJOY était exploitée à titre de station indépendante sans affiliation au réseau. L’actionnariat de CJOY Limited se répartissait comme suit : W. O. Slatter 49,9%, Mme N. D. Slatter 0,1%, F. T. Metcalf 50,0%.

Wally Slatter était  président de la compagnie et Fred Metcalf directeur général de CJOY.

1958

Edna Slatter, veuve de Jack Slatter, travaillait désormais avec son fils Wally, dans les opérations de CJOY.

Selon Elliott-Haynes, CJOY rejoignait quotidiennement 47 592 auditeurs adultes.

1960

Le 1er avril, la station CJOY migrait vers la fréquence 1460 kHz avec une puissance diurne de 10 000 watts et nocturne de 5 000 watts (à temps plein), à partir d’un nouveau site sur la moitié sud du lot 13, concession 5, canton de Puslinch, comté de Wellington. Elle  utilisait quatre tours de 164 pieds. La station avait initialement proposé de migrer vers la fréquence 1430 kHz avec une puissance de 5000 watts, mais il fut déterminé qu’elle pourrait offrir un meilleur service en utilisant la fréquence 1460 kHz. Les publicités imprimées de la station faisaient valoir que CJOY diffusait avec une puissance de 10 000 watts.

Annonce imprimée : Radio C-JOY dans le Triangle d’or de l’Ontario (Guelph-Kitchener-Waterloo-Galt) - maintenant avec une puissance de 10 000 watts. (Émetteur RCA)

J.A. « Jack » Jackson fut nommé directeur général de la station CJOY. A l’emploi de la station depuis 1955, il avait précédemment géré les ventes régionales et nationales. Clifford Muir fut nommé directeur des ventes de la région. Jackson continuerait à diriger les ventes nationales. Don Leblanc était directeur des programmes.

1961

Fred Napoli et Tony Parsons quittaient CJOY afin de poursuivre leurs carrières à CHML Hamilton.

1965

W. O. Slatter était président de CJOY Ltd., F. T. Metcalf, directeur général de CJOY, et J. A. Jackson directeur général de la station.

Jack A. Jackson décédait le 2 avril à l’âge de 49 ans. À l’emploi de la station depuis 1955, il avait d’abord été directeur des ventes avant d’être promu directeur général en 1960.

1972

Le 26 juillet, CJOY-AM et FM furent autorisées à déménager les studios et bureaux du 50, rue Wyndham au 75, avenue Speedvale E.

1977

CJOY Ltd. (Guelph) investissait dans CFTJ Cambridge.

CJOY présentait une demande en vue d’augmenter la puissance diurne actuelle de 10 000 watts et nocturne actuelle de 5 000 watts, en utilisant un nouveau site d’antenne. Mais le CRTC refusait cette demande en raison de préoccupations au sujet de la propagation ionosphérique.

1978

Le studio-bureau de CKLA-FM fut agrandi de 3 600 pieds carrés. Les opérations FM, d’une superficie de 1 800 pieds carrés pour les studios et les salles de régie, furent installées dans leur propre espace des locaux. Un espace de taille semblable à l’étage inférieur fut réservé aux ventes, à la comptabilité et à l’ingénierie. Ces locaux permettaient à CJOY d’occuper l’espace qui avait précédemment été occupé par CKLA. Désormais, elle disposerait d’une discothèque  réorganisée ainsi que d’une deuxième salle de contrôle de production. 

1980

CJOY fut autorisée à augmenter la puissance nocturne de 5 000 watts à 10 000 watts.

1981

 CJOY augmentait la puissance à 10 000 watts à temps plein, en utilisant quatre tours sur le site d’antenne existant. Un nouvel émetteur Harris MW-10A fut également déployé. CJOY était exploitée  comme station DA-2 avec une puissance de 10 000 watts de classe 2, utilisant quatre tours de 180 pieds dans une configuration « dog-leg ».

1982

 Le site de l’émetteur CJOY fut reconstruit et mis à jour en vue d’incorporer l’émetteur et l’antenne de CKLA-FM. Les travaux de réfection avaient commencé à l’automne 1980 sur le site actuel de l’émetteur AM, vieux de 20 ans. Cela impliquait l’installation d’un nouveau phaseur, d’adaptateurs d’antenne, d’un émetteur AM et d’une nouvelle tour de 410 pieds. CKLA déménageait sur le site afin de profiter de la hauteur de la tour additionnelle.

1983

Le 31 juillet vers 3h00 du matin, la tour de la liaison studio-émetteur des studios CJOY et CKLA fut touchée par la foudre. Les stations perdirent alors environ 95% de leur équipement qui contenait des composantes C-MOS (Complementary metal–oxide–semiconductor, une technologie de fabrication de composants électroniques et, par extension, les composants fabriqués selon cette technologie).   Grâce au travail des techniciens, tout revenait à la normale deux semaines plus tard.

Randy Steinman quittait CFTJ Cambridge afin de se joindre à l’équipe de CJOY comme présentateur de l’actualité sportive.

1984

Randy Steinman, présentateur sportif quittait la station afin de travailler pour CFCO Chatham.

1986

Norm McColl faisait partie du personnel en ondes de CJOY.

1987

Le 14 avril, le CRTC autorisait la vente de CJOY Ltd., détenue par Fred Metcalf et Wally Slatter (CKLA-FM et CJOY-AM) à Kawartha Broadcasting Co. Ltd. de Peterborough. Kawartha appartenait à Paul Desmarais et Claude Pratte, qui avaient demandé à transférer leurs titres à Power Corp., dont Desmarais était le président.

 Craig Fox se joignait à l’équipe de CJOY en tant qu’annonceur à temps partiel.

Guus Hazelaar était le directeur des opérations et directeur des nouvelles à CJOY.

1988

Craig Fox quittait la station afin de se joindre à l’équipe de CHAM Hamilton.

1989

Power Corp. du Canada réorganisait ses actifs de radio et de télévision. Ils seraient maintenant détenus dans la nouvelle filiale en propriété exclusive, Diffusion Power inc, basée à Montréal. André Desmarais fut nommé président du conseil d’administration et chef de la direction de la nouvelle unité. Peter Kruyt en fut nommé président. Jusqu’à cette époque, les sept stations AM, quatre FM et trois stations de télévision contrôlées par Power avaient étaient réparties dans un certain nombre de filiales en Ontario et au Québec.

1992

Mark Bowden fut nommé directeur général des ventes de CJOY et CKLA-FM.

CKLA-FM changeait d’indicatif d’appel, devenant ainsi CIMJ-FM.

1993

Pat St. John, basé à Guelph, fut nommé directeur régional de Diffusion Power.

Dave Hannah et Neil Clemens animaient l’émission du matin, Wayne Moore celle du midi, et Larry Mellott celle de l’après-midi. Stacey Thompson revenait travailler pour CJOY.

1995

Paul Osborne fut nommé directeur des opérations et Neill Clemens directeur des nouvelles de CJOY et CIMJ-FM.

Wally Slatter, cofondateur de CJOY, décédait le 2 juin.

Stacey Thompson quittait la station en vue de travailler pour CKNX Wingham.

1996

Fred Metcalf, cofondateur de CJOY décédait le 15 février à l’âge de 74 ans. Il avait également fondé, en 1952, le premier système de télévision par câble au Canada Neighborhood TV à Guelph. En 1967, il avait vendu ses vingt entreprrises de  câble à MacLean Hunter Ltd., puis demeura avec l’entreprise pendant 7 ans à titre de président. Metcalf avait également été président fondateur de l’Association canadienne de télévision par câble.

2000

Corus Radio Company faisait l’acquisition des stations détenues part Diffusion Power, incluant CJOY et CIMJ-FM. Le CRTC approuvait cette acquisition en date du 24 mars, et Corus prenait le contrôle des stations à compter du 13 avril.

Dave Hannah et Neil Clemens animaient l’émission du matin, Wayne Moore celle du midi et Larry Mellott celle de l’après-midi.

2009

Le 23 janvier, le CRTC refusait la demande présentée par CJOY visant à convertir sa formule AM de succès rétro à la bande FM. À cette même occasion, le Conseil refusait les demandes présentées par Blackburn Radio Inc., détenue par Frank Torres et Guelph Broadcasting Corp. visant à lancer une nouvelle station FM dans le marché de Guelph.

2010

Le 28 janvier, le CRTC refusait à nouveau la demande 591989 B.C. Ltd en vue de convertir CJOY Guelph de la bande AM à la bande FM. L’approbation d’une telle demande nécessiterait une exception à la politique de la propriété commune, et le Conseil, dans l’espèce, n’estimait pas qu’une telle exception soit justifiée.

Le Conseil avait reçu une demande présentée par 591989 B.C. Ltd., une société ultimement contrôlée par Corus Entertainment Inc., en vue de convertir de la bande AM à la bande FM l’entreprise de programmation de radio commerciale de langue anglaise CJOY Guelph. La nouvelle station serait exploitée à la fréquence 95,7 MHz avec une puissance apparente rayonnée moyenne de 9 500 watts. La requérante indiquait que la station FM proposée continuerait d’offrir la formule musicale rétro de CJOY. En vertu de la politique de propriété commune, dans les marchés qui, comme celui de Guelph, comptaient moins de huit stations de radio commerciale diffusant dans une langue donnée, une personne pouvait être autorisée à posséder ou contrôler jusqu’à trois stations exploitées dans cette langue, dont un maximum de deux dans la même bande de fréquences. Outre la station AM CJOY, Corus exploitait déjà trois stations FM dont le périmètre de rayonnement de 3 mV/m englobait le marché de Guelph tel que défini par Sondages BBM. Ces stations incluaient CIMJ-FM Guelph et CJDV-FM dans la ville adjacente de Cambridge. De plus, le périmètre de rayonnement de 3 mV/m de la station de Corus CING-FM Hamilton pénétrait aussi dans le marché de Guelph, compte tenu de la puissance de son signal. Par conséquent, Corus outrepassait déjà la limite permise de trois stations pour les stations AM et FM, ainsi que la limite de deux stations dans une même bande de fréquences énoncée dans la politique de propriété commune. L’approbation de la demande ajouterait une quatrième station FM de Corus dans le marché de Guelph.

À la suite d’un examen organisationnel, Corus Entertainment apportait plusieurs changements afin de simplifier le mode de  prise de décision et pour clarifier les rôles et les mandats. Parmi les changements,  Chris Sisam, vice-président / directeur général, Corus Radio, Sud-est de l’Ontario (basé à London, Sisam deviendrait responsable de Corus Guelph, Corus Kitchener / Cambridge et London), en relevant de Hal Blackadar, vice-président exécutif et président par intérim de Corus Radio. Guus Hazelaar quittait l’emploi de Corus Guelph, en  prenant sa retraite.

Robin Prebble quittait Corus Guelph vers la fin de l’année en vue de devenir directeur des nouvelles à CKLM-FM Lloydminster

2011

James Robert Parker (connu sous le nom de Dale Parker) décédait à l’âge de 61 ans. Parker avait fait ses débuts à la radio 32 ans auparavant, et avait travaillé pour CKOC / Klite Hamilton pendant 17 ans. Il avait fait au moins deux autres séjours dans le sud de l’Ontario, dont à CJOY Guelph et CKPC Brantford. À son décès, il était directeur des programmes / coordonnateur des événements pour le hockey mineur de Brantford.

2012

Stu Holloway décédait à l’âge de 69 ans. En 1967, il avait commencé sa carrière avec plusieurs stations du sud de l’Ontario, dont CFTG Galt, CKTB et CHSC St-Catharines, CJOY Guelph et CBC Toronto. Sa marque de commerce à la radio fut sans doute sa célèbre phrase « It’s worth the drive to Acton » (« Acton en vaut le détour » (Olde Hide House). Pendant 32 ans, il avait été narrateur du « CNE Air Show » (« Spectacle aérien de l’exposition CNE » à Toronto.

2016

Ron Fitzpatrick prenait sa retraite à compter du 31 août. Il avait été directeur des opérations de CJOY 1460 et Magic 106,1. Fitzpatrick avait célébré son 50e anniversaire en radiodiffusion en mars de cette même année. Ron avait fait ses débuts dans l’industrie en 1966 à CFTJ Galt, avant de se joindre successivement aux équipes de CKOX Woodstock, CFOR Orillia, CHEX Peterborough, CHLO St-Thomas et CKWS Kingston. Revenu travailler pour CFTJ en 1981, il faisait partie de l’équipe de Corus Guelph depuis 2003.

2017

Après 43 ans de service, Neill Clemens prenait sa retraite, quittant la salle des nouvelles de CJOY en juin. Au cours des 25 années précédentes, il avait été directeur des nouvelles et coanimateur de l’émission « Dave and Neill Morning Show ».

2019

En juillet 2019, après avoir mené une carrière à la radio pendant 50 ans, Larry Mellott fit sa dernière émission de l’après-midi à CJOY. Il avait fait ses débuts à la radio à CHLO St. Thomas en 1970, se joignant par la suite au personnel de CJOY en décembre 1974. Après plusieurs années passées dans l’Ouest canadien, Mellott fut de retour à CJOY en 1988 en tant que directeur des programmes et annonceur.

CTA Donation - FR

Nous dépendons des subventions et des dons de l’industrie

Voyez nos commanditaires