CIMF-FM

CIMF-FM, Gatineau

Bell Media Inc.

StationAnnéeFréq.PuissanceProp./Info
CIMF-FM
2013
94.9
84,000
Bell Media
CIMF-FM
2002
94.9
84.000
Astral Media Inc.
CIMF-FM
1978
94.9
84,000
Télémédia Inc.
CIMF-FM
1970
88.9
74,000
La Compagnie Radiodiffusion CKCH de Hull Ltee.
1967

La Compagnie Radiodiffusion CKCH de Hull Ltée. recevait l'autorisation d'exploiter une station FM à Hull, à la fréquence 94,7 MHz avec une puissance apparente rayonnée de 74 000 watts. La hauteur effective de l'antenne (non directionnelle) au-dessus du sol moyen d'antenne serait de 1077 pieds. 

1970

Le 1er janvier, CKCH 970 inaugurait CKCH-FM.

Power Corporation du Canada vendait une participation majoritaire dans CKCH-AM-FM (la Compagnie Radiodiffusion CKCH de Hull ltée) ainsi qu'un certain nombre d'autres stations à Télémédia (Québec) ltée (détenue par Télémédia Communications ltée, à son tour détenue par Beaudem ltée), contrôlée par Philippe de Gaspé Beaubien. Power conserverait sous forme de débentures un important intérêt financier dans la nouvelle société pendant un certain temps. Philippe de Gaspé Beaubien contrôlerait plus de 80% des droits de vote de la société.

1977

En approuvant une restructuration de la propriété de CKCH et de la station CHLN Trois-Rivières, le CRTC exprimait de sérieuses préoccupations au sujet de CKCH, y compris le fait que CKCH avait apporté des changements majeurs dans la programmation sans l'approbation préalable du CRTC. La restructuration de la propriété se ferait de la manière suivante: CKCH Radio Ltée émettrait 9 000 actions ordinaires (90%), les distribuant à Radio Trois-Rivières inc., tout en acquérant la totalité des actions de CHLN. Les deux stations appartenaient à Télémédia.

1978

Le 16 mai, Métro-Média Communications ltée recevait l'autorisation de transférer 90% de la propriété de Métro-Média Communications (1977) ltée détenue par Radio Trois-Rivières inc. à Télémédia Communications ltée. Radio Trois-Rivières était une filiale de Telemedia

Par la suite, Télémédia Communications ltée, une filiale en propriété exclusive de Beaudem Ltée. fusionnait avec les filiales Telmed Ltée, CKCV (Québec) ltée, CKAC Ltée, CHLT Radio Sherbrooke Ltée et Communications Métro-Media (1977) ltée. L'entreprise issue de cette fusion continuerait à opérer sous le nom de Télémédia Communications ltée, devenant ainsi la titulaire de licence directe de six stations AM et de trois stations FM qu'elle contrôlait déjà au Québec.

Non daté

CKCH-FM devenait CIMF-FM.

1984

Le 11 janvier, le CRTC renouvelait la licence de CIMF-FM jusqu'au 30 septembre 1985.

1985

CIMF recevait l'autorisation d'augmenter la puissance apparente rayonnée de 74 000 à 84 000 watts.

1989

Le CRTC renouvelait la licence de CIMF jusqu'au 31 août 1994, tout en autorisant la station à réduire le temps consacré chaque semaine aux bulletins d'actualité, de 6h49 par semaine à 5h23. En outre, le CRTC autorisait CIMF à établir un ratio vocal / instrumental de 80 / 20 au lieu des 55 / 45 présentement autorisé. Selon la titulaire,  ce nouveau ratio reflétait l'évolution des goûts musicaux, la diminution de la production de musique instrumentale et la nécessité d'une plus grande flexibilité.

1994

Le 30 septembre, CKCH-AM, station soeur de CIMF, cessait ses opérations.

1999

La dénomination sociale de Télémédia Communications inc. était changée pour Télémédia Radio inc.

2000

Le CRTC autorisait CIMF à ajouter un émetteur FM à Hawkesbury, tout en lui demandant de chercher une autre fréquence que celle proposée, à savoir 107,7 MHz.

2001

CIMF recevait l'autorisation d'exploiter son émetteur proposé à Hawkesbury à la fréquence 88,9 MHz avec une PAR de 759 watts.

La dénomination sociale de Télémédia Radio inc. fut changée pour Télémédia Radio (Québec) inc.

2002

Astral Media inc. faisait l'acquisition des stations de radio détenues par Télémédia au Québec et dans les Maritimes.
 
CIMF recevait l'autorisation d'exploiter une entreprise de radio numérique de transition. L'entreprise proposée utiliserait trois émetteurs. Le premier serait situé à l'emplacement de la Société Radio-Canada ( SRC) à Camp Fortune, au Québec. Les deux autres émetteurs seraient à Ottawa, l'un sur l'édifice de la SRC, avenue Lanark et l'autre sur l'édifice Time MCI Las Brisas. Les trois émetteurs seraient exploités sur un réseau à fréquence unique, à 1463,280 MHz (RNT canal 7); leur puissance isotrope apparente rayonnée respective serait de 5 928 watts, 2 850 watts et 2 965 watts. Les émetteurs utiliseraient le système de radiodiffusion audionumérique EUREKA-147.

2004

Le 31 août, le CRTC renouvelait la licence de CIMF-FM jusqu'au 31 août 2011. Conditions: La titulaire devrait diffuser, au cours de chaque semaine de radiodiffusion, un minimum de 63 heures de programmation locale et maintenir le niveau actuel de 2h41 de nouvelles. La titulaire devrait effectuer un paiement annuel de 400 $ à MUSICACTION.

2011

En août, à des fins de stratégie de marque, Astral Media changeait la marque de ses stations « Rock Détente » à celle de « Rouge FM ». Ce changement n'apportait aucune modification significative à a formule de musique adulte contemporaine.

Le 31 août, le CRTC renouvelait administrativement la licence de CIMF-FM et son émetteur CIMF-FM-1 Hawkesbury (Ontario), jusqu'au 31 décembre 2011.

2012

Le 10 juillet, le CRTC renouvelait administrativement la licence de CIMF-FM Gatineau et son émetteur CIMF-FM-1 Hawkesbury, jusqu'au 31 mars 2013.

2013

Le 6 février, le CRTC renouvelait administrativement la licence de CIMF-FM Gatineau et son émetteur CIMF-FM-1 Hawkesbury jusqu'au 31 août 2013.

Le 27 juin 2013, après avoir rejeté une demande similaire précédente en 2012, le CRTC approuvait une nouvelle demande présentée par Astral Media inc. en vue de vendre ses chaînes de télévision payante et spécialisée, ses stations de télévision conventionnelles et des stations de radio incluant CIMF-FM à BCE inc.

2018

CIMF changeait de formule en juin, délaissant celle de la musique adulte contemporaine et adoptant celle des succès contemporains, tout en conservant la marque Rouge 94,9.


The story continues elsewhere...
Effective September 1st 2019, we will only be adding new material to these station histories in exceptional circumstances. Our intent to chronicle the early days of these radio and television stations has been achieved, and many new sources and technologies, from the
CRTC website to Wikipedia, and others, are now regularly providing new information in these areas.
CTA Donation - FR

Nous dépendons des subventions et des dons de l’industrie

Voyez nos commanditaires