CILS-FM

CILS-FM, French, Victoria

Société radio communautaire Victoria

StationAnnéeFréq.PuissanceProp./Info
CILS-FM
2007
107.9
250
Society radio communitaire Victoria
2000

En mars, Patrimoine Canada fournissait une première tranche de 30 000 $ à la Société francophone de Victoria, en vue de lancer la première étape de la mise en œuvre (étude de marché ; étude de faisabilité technique et globale ; étude de rentabilité) d’une nouvelle station de radio communautaire de langue française à Victoria.

 

2001

En mai, la firme d’ingénierie Jacques Brunelle inc. soumettait la version finale d’un rapport de faisabilité technique. 

2002

En octobre, Patrimoine Canada fournissait une deuxième tranche de 30 000 $ afin de lancer la deuxième étape de la mise en œuvre (intégration, mémoire technique, rédaction de la demande de radiodiffusion FM à l’attention du CRTC). 

2003

En mars, la requérante effectuait un court essai de 50 watts à la fréquence 88,1 MHz 

2004

En mars, la « Société de radio communautaire de Victoria » (SrcV) fut officiellement constituée. En novembre, la requérante déposait des demandes auprès d’Industrie Canada et du CRTC. De plus, le « Club 300 » fut créé au cours du même mois. Ce club visait à réunir 300 personnes chacune desquelles donneraient 300 $. Le Club 300 visait à recueillir la moitié des fonds requis pour l’émetteur, l’antenne, la console audio et d’autres équipements. 

2005

Le 14 juin, le CRTC approuvait la demande présentée par la Société radio communautaire Victoria en vue d’obtenir une licence afin d’exploiter une entreprise de programmation de radio FM communautaire de type A de langue française. La station serait exploitée à 107,9 MHz (canal 300A1) avec une puissance apparente rayonnée de 250 watts. La station diffuserait 126 heures de programmation au cours de chaque semaine de radiodiffusion dont un minimum de 35 heures de programmation serait produit par la station.  La requérante offrirait aussi des émissions en provenance du Réseau francophone d’Amérique. Le Conseil s’attendait à ce que la requérante consacre au moins 15 % de la programmation qu’elle diffusait chaque semaine de radiodiffusion à des émissions de créations orales axées principalement sur la collectivité. La requérante indiquait que la nouvelle station accorderait la priorité à des émissions présentant les artistes locaux et régionaux afin de mieux faire connaître leur culture et leur musique. La station présenterait des styles musicaux variés, tels que la musique rétro, pop, folklorique, cajun, rap, hip-hop, disco, jazz, classique et musique du monde. La requérante prévoyait également donner l’occasion aux étudiants de l’école francophone Victor-Brodeur de Victoria, ainsi qu’à ceux d’autres institutions d’enseignement offrant des programmes d’immersion française, de participer à des activités de formation et peut-être même de gestion. En décembre, Patrimoine Canada concluait une entente avec la Société radio communautaire de Victoria, en vue de lui verser une nouvelle tranche de 39 650 $ afin de lancer la troisième étape de la mise en œuvre du tiers (financement de la recherche et des préparatifs menant à l’entrée en ondes de la station) 

2006

Entre août et décembre, les bureaux et studios de la station furent installés sur la rue Yates. Patrimoine Canada versait une somme de 35 276 $ en vue de couvrir la moitié des coûts de l’émetteur, de l’antenne, et de la console audio. 

2007

Le 7 novembre, CILS-FM entrait en ondes à la fréquence 107,9 MHz. 

2011

Le 31 août, le CRTC renouvelait administrativement la licence de CILS-FM jusqu’au 31 décembre 2011. Le 19 décembre, le CRTC renouvelait administrativement la licence de CILS-FM jusqu’au 31 décembre 2012.

2012

Le 28 août, le CRTC renouvelait administrativement la licence de CILS-FM au 31 décembre 2012.
Suite à une absence de trois ans, Gerald Montpetit revenait à CILS à titre de directeur des émissions, succédant à Phillip Mossman.

CTA Donation - FR

Nous dépendons des subventions et des dons de l’industrie

Voyez nos commanditaires