CBOF-FM

CBOF-FM, La Première Chaîne, Ottawa

Canadian Broadcasting Corp.

StationAnnéeFréq.PuissanceProp./Info
CBOF-FM
1991
90.7
84,000
Canadian Broadcasting Corp.
CBOF-AM
1977
1250
50,000
50,000 Canadian Broadcasting Corp.
CBOF-AM
1964
1250
10,000
Canadian Broadcasting Corp.
1964

Le 24 juillet, la SRC obtenait une licence de diffusion en vue d'exploiter CBOF, station de langue française. Le 1er août, cette station entrait en ondes, diffusant à la fréquence 1 250 kHz avec une PAR de 10.000 watts (à temps plein). Le site de l'émetteur se trouvait à l'intersection du chemin Gordon et du chemin Line Bank, sur une partie du lot 27, concession 1, canton de Gloucester (comté Carleton). Ce site comprenait quatre tours de 207 pieds. Les studios se trouvaient à l'Hôtel Château Laurier.

1970

Le 17 septembre, un émetteur (CBFO) entrait en ondes à Rolphton, ON. 

1973

Le 22 octobre, CBOF inaugurait un réémetteur (CBFL) à Maniwaki, QC. 

1975

Le 15 janvier, CBOF 1250 recevait l'autorisation d'augmenter sa puissance de 10.000 watts à 50.000 watts et de diffuser à partir d'un nouveau site de l'émetteur situé au nord-ouest de Carsonby.

Le 27 novembre, CBOF recevait l'autorisation d'ajouter un émetteur FM à Cornwall au 98,1 MHz avec une puissance apparente rayonnée de 3000 watts.

1977

Le 3 janvier, CBOF-FM-6 Cornwall entrait en ondes.

Le 31 janvier, CBOF commençait à diffuser à la fréquence 1 250 kHz, avec 50.000 watts (à temps plein), à partir d'un nouveau site qu'elle partageait avec CBO 920. Le site se trouvait juste à l'ouest de Manotick. Ce site comprenait six tours de 243 pieds.

1982

Le 1er décembre, CBOF-FM-7 Brockville entrait en ondes 

1983

Le 28 juillet, CBOF-FM-9 entrait en ondes 9 à Chapeau, Québec. 

1989

Le 9 novembre, la SRC recevait l'autorisation de déplacer CBOF à la bande FM - en utilisant la fréquence 90,7 MHz avec une puissance apparente rayonnée de 84.000 watts. Le nouvel émetteur FM permettrait de surmonter les problèmes de réception existants rencontrés par les auditeurs de CBOF dans les zones urbaines, et d'améliorer considérablement la réception du signal de la station dans les régions périphériques, en particulier la nuit. La SRC notait que la couverture fournie par la nouvelle station FM entourerait la zone de couverture de la station de rediffusion CBOF-8-FM Renfrew. En conséquence, elle s'engageait à rétrocéder la licence de CBOF-8-FM en même temps qu'elle retirerait la licence de CBOF-AM. 

1991

Le 7 janvier, CBOF devenait CBOF-FM à la fréquence 90,7 MHz (le poste CBOF-FM 102,5 existant devenant CBOX). Le 26 mars, CBOF-AM 1 250 fut supprimée. CBOF 90,7 diffusait avec une puissance de 84.000 watts rayonnée à partir du site de l'antenne de Camp Fortune, au Québec. 

1997

Le 1er septembre, le réseau de Radio-Canada fut rebaptisé « La Première Chaîne". 

2001

Dès cette année, CBOF exploitait les réémetteurs suivants: CBOF-1 Maniwaki, Québec, CBOF-4 Rolphton, CBOF-FM-6 Cornwall, CBOF-FM-7 Brockville et CBOF-FM-9 Chapeau, Québec. Environ 18 heures de programmation locale par semaine provenaient des studios d'Ottawa. 

2002


Le 14 novembre 2002, le CRTC approuvait la demande visant l'exploitation de CBOF-FM à titre d'entreprise de radiodiffusion numérique. CBOF-FM  utiliserait trois émetteurs: le premier situé à l'emplacement de la SRC à Camp Fortune, au Québec, le deuxième à l'édifice de la SRC, avenue Lanark, et le troisième à l'édifice Time MCI Las Brisas. Les trois émetteurs seraient exploités sur un réseau à fréquence unique, à 1482,464 MHz (radio numérique canal 18); leur puissance isotrope apparente rayonnée respective sera de 5 928 watts, 2 850 watts et 2 965 watts respectivement. La SRC déclarait que les émetteurs utiliseraient le système de radiodiffusion audionumérique EUREKA-147. 

2003

Le 11 mars, CBOF-DR-1 entrait en ondes. 

2004

Le 13 septembre, Radio-Canada Ottawa commençait à diffuser à partir de nouveaux studios et bureaux situés au 181, rue Queen. Les installations de la SRC avaient longtemps été éparpillées à travers la ville: celles de la radio au Château Laurier et celles de la télévision sur l'avenue Lanark. 

2005

Le 7 décembre, CBOF-DR-1 recevait l'autorisation d'augmenter la puissance isotrope rayonnée de l'émetteur situé à Camp Fortune, de 5928 à 12 250 watts. Elle recevait également l'autorisation de déplacer son autre émetteur de l'ancien édifice de la SRC sur l'avenue Lanark à la Place Bell Canada (ay centre-ville d'Ottawa), tout en diminuant la PIRE de 2850 à 2820 watts. 

2009

Le 12 mai, le CRTC renouvelait la licence de CBOF-FM ainsi que des émetteurs suivants: CBOF-1 Maniwaki, CBOF-FM-9 Chapeau (le Québec), et CBOF-DR-1 Ottawa, CBOF-4 Rolphton, CBOF-FM -6 Cornwall et CBOF-FM-7 Brockville (ces derniers émetteurs se trouvant en Ontario). 

2010

Le 9 août, le CRTC renouvelait administrativement les licences de CBOF-DR-1, de CBOF-FM (et de ses émetteurs) jusqu'au 31 août 2011. 

2011

En 2010, les licences des émetteurs de radio numérique de Radio-Canada à Montréal furent révoquées. Le 21 janvier 2011, à la demande de la Société le CRTC révoquait les licences pour le reste des émetteurs de radio numérique de la SRC à travers le pays. Ces révocations incluaient CBO-DR-1, CBOQ-DR-1, CBOF-DR-1 et CBOX-DR-1 Ottawa. En effet l'avènement de la radio numérique avait suscité un manque total d'intérêt chez les parties impliquées.

Le 25 août, le CRTC renouvelait administrativement la licence de CBOF-FM et de ses émetteurs jusqu'au 1er mars 2013.

2013

 Le 22 février, le CRTC approuvait la demande présentée par la Société Radio-Canada (SRC) en vue de modifier les paramètres techniques de CBOF-FM-7 Brockville (Ontario), en vue de changer le diagramme de rayonnement de l’antenne de non-directionnel à directionnel, de réduire la puissance apparente rayonnée (PAR) moyenne de 2 500 à 791 watts (PAR maximale passant de 2 500 à 1 495 watts), et d’augmenter la hauteur effective de l’antenne au-dessus du sol moyen de 100,5 à 151,9 mètres. La SRC stipulait que cette modification s’avérait nécessaire puisqu’elle désirait utiliser la même antenne pour CBOF-FM-7 et CBOB-FM Brockville,

Le 22 février, le CRTC renouvelait administrativement les licences de CBOF-FM et de ses émetteurs jusqu'au 31 août 2013.

Le 28 mai, le CRTC renouvelait la licence de CBOF-FM Ottawa et de ses émetteurs CBOF-FM-6 Cornouailles, CBOF-FM-7 Brockville, CBOF-FM-9 Chapeau, Québec, CBOF-1 Maniwaki, au Québec et CBOF- 4 Rolphton pour cinq ans, soit jusqu'au 31 août 2018.

CTA Donation - FR

Nous dépendons des subventions et des dons de l’industrie

Voyez nos commanditaires