CBBX-FM

CBBX-FM, ICI Musique , Sudbury

Canadian Broadcasting Corp.

StationAnnéeFréq.PuissanceProp./Info
CBBX-FM
2001
90.9
50,000
Canadian Broadcasting Corp.
1984

Le 22 octobre, le CRTC approuvait la demande de licence de radiodiffusion présentée par la SRC pour une station de radio FM de langue française à Sudbury à la fréquence 90,9 MHz, canal 215B, avec une puissance apparente rayonnée de 48,000 watts, en vue de retransmettre les émissions du réseau FM français de Radio-Canada provenant de CBF-FM Montréal. La licence expirerait le 30 septembre 1987. En raison de restrictions concernant la hauteur de l'antenne, le ministère des Communications priait la SRC de réduire la puissance apparente rayonnée initialement proposée, de 49 200 watts, à 48 000 watts. Cette diminution de puissance ne devait entraîner aucune réduction de la couverture prévue.

1991

En raison de contraintes financières, la SRC était obligée d'abandonner les licences pour les émetteurs non exploités, dont l'émetteur FM proposé à Sudbury. 

2000

Le 9 juin, le CRTC approuvait la demande de licence de radiodiffusion visant l'exploitation à Sudbury d'une entreprise de programmation de radio FM de langue française. Tel que proposé, la nouvelle station FM serait exploitée à la fréquence 90,9 MHz, canal 215B, avec une puissance apparente rayonnée de 50 000 watts. La titulaire devrait fournir aux résidents de Sudbury la programmation de CBFX-FM (la Chaîne culturelle) et diffuserait un minimum de 20 minutes par semaine de programmation locale, principalement constituée de calendriers d'événements culturels. La licence expirerait le 31 août 2006. 

2001

CBBX-FM entrait en ondes au printemps. 

2007

Le 29 juin, le CRTC approuvait la demande de la SRC en vue de modifier la licence de CBBX-FM Sudbury, afin d'exploiter un émetteur FM à Timmins en vue de retransmettre la programmation d' Espace musique, le réseau national de langue française de la SRC. Le nouvel émetteur serait exploité au 105,7 MHz (canal 289B) avec une puissance apparente rayonnée de 37 800 watts. 

2010

Le 9 août, le CRTC renouvelait administrativement la licence de CBBX-FM jusqu'au 31 août 2011. 

2013

Le 22 février, le CRTC renouvelait administrativement la licence de CBBX-jusqu'au  31 août 2013.

Le 28 mai, le CRTC renouvelait la licence de CBBX-FM Sudbury pour une période de cinq ans, du 1er septembre 2013 au 31 août 2018. Le Conseil considérait qu'il était approprié d'imposer des conditions de licence suivantes sur Espace Musique: la titulaire ne pouvait diffuser plus de quatre minutes de publicité nationale payée par heure d’horloge; et la programmation ne pouvait être interrompue plus de deux fois au cours de chaque heure d’horloge pour la publicité nationale payée. De plus, la diffusion de publicité sur Espace Musique était autorisée pour une période d’essai de trois ans du 1er septembre 2013 au 31 août 2016.

Le 5 décembre, le CRTC autorisait la SRC à diffuser de la publicité sur les réseaux Radio 2 et Espace Musique. La titulaire ne pourrait diffuser plus de quatre minutes de publicité payée par heure d’horloge, et la SRC serait obligée de présenter une nouvelle demande d’autorisation de diffusion de messages publicitaires  sur les deux réseaux après trois ans.

2016

Le 31 août, le CRTC rejetait la demande présentée par Radio-Canada visant à poursuivre la diffusion de publicité sur Radio 2 et ICI Musique au-delà de la modification initiale de licence sur trois ans. Le CRTC faisait remarquer que la SRC n’avait pas réussi à maintenir un investissement satisfaisant dans ses opérations radio et n’avait pas réussi à atteindre les projections des revenus publicitaires.

The story continues elsewhere...
Effective September 1st 2019, we will only be adding new material to these station histories in exceptional circumstances. Our intent to chronicle the early days of these radio and television stations has been achieved, and many new sources and technologies, from the
CRTC website to Wikipedia, and others, are now regularly providing new information in these areas.
CTA Donation - FR

Nous dépendons des subventions et des dons de l’industrie

Voyez nos commanditaires